Forensic Research and Technology
World e-ID and Cybersecurity
Identity World
Security Document Summit
Border Management & Technologies Summit Asia 2017
Border Security Conference & Exhibition
SDW 2018 - Security Document World

Le projet indien de cartes d’identité biométriques approche de son terme

La fin de la réalisation du projet indien de carte d’identité biométrique décidé par la Loi Aadhar approche de son terme. L’Inde va pouvoir utiliser l’informatique pour mettre en place une infrastructure nationale de paiements numériques.

Avec plus d’un milliard de cartes biométriques d’identité délivrées à ce jour, le gouvernement est en avance sur son programme et il ne reste que 200 millions de citoyens à enregistrer dans la base de données nationale. Ceux-ci vivent dans des régions éloignées aux conditions d’accès difficiles.

Le second défi à surmonter concerne l’activation des systèmes de mises à jour et de conservation des données en deux cycles de cinq et quinze ans. Enfin, il faut songer aux méthodes permettant la promotion et l’emploi de Aadhar. Cette informatisation de la société indienne est «révolutionnaire» dans le fait qu’elle va permettre des «changements importants», orchestrés par le gouvernement et le régulateur.

Tous les transferts (ou subventions) s’effectueront de façon numérique, y compris les DBT (Transfert des Prestations Direct). Ce projet a été soutenu principalement par la Fondation Bill & Melinda Gates (FBMG) et Tata Trusts. L’Inde se trouve en avance sur les autres pays d’Asie et d’Afrique dans la mise en place d’un système numérique pour la mise en œuvre de l’inclusion financière et le gouvernement a joué un rôle actif dans la construction d’un système de paiement et de l’infrastructure d’identité, ouvert aux acteurs privés et aux FinTech. Les technologies financières FinTech constituent un secteur de l’économie indienne en croissance rapide reposant sur l’innovation et une large base de consommateurs.

Le CDFI (Centre for Digital Financial Inclusion) est une organisation non gouvernementale qui travaille sur la recherche, l’innovation et la diffusion dans le domaine de l’inclusion financière numérique. Le CDFI aide actuellement le gouvernement indien dans la mise en place des processus de paiements numériques, dans la gestion de la sécurité sociale, et plus généralement dans l’élaboration de tableau de bord pour la mesure des performances des systèmes bancaires et d’autres parties prenantes.

Source : http://www.smart-webzine.com

   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.