Connect:ID 2017
Security & Counter Terror Expo 2017
China Lock 2017
China Safe 2017
Border Management and Technologies Summit
Secure Identification 2017
Biometrics in Banking & Financial Services
SDW 2017
INTERPOL World 2017
Forensic Research and Technology
Security Document Summit

Sésame Touch - Porte-clé biométrique connectable

L'authentification à distance devient un enjeu stratégique pour Internet. La jeune pousse Sesame Touch espère proposer dans un an un porte-clé connectable à tous objets communicants (ordinateurs, téléphones...). Il suffira d'y poser le pouce pour abolir mots de passe ou codes identifiants. Et consommer enfin sans contraintes...

Que les « shopping addicts» et les frénétiques de la grande conso se rassurent, ils vont bientôt pouvoir acheter en toute liberté défoulatoire. Terminés les freins à l'achat que sont encore les codes et mots de passe oubliés, les sites pirates ou bidons, les sites sécurisés qui en font trop. Grâce à Sésame Touch, start-up créée à Croix, on achètera tout sur le pouce sur Internet, tout devenant « rapide et hyper sécurisé ».

Vrai « one clic »

« Nous allons proposer un joli petit objet personnel et universel qui se connectera automatiquement avec tous les objets que l'on utilise pour aller sur Internet », explique Bernard Molle, co-fondateur, expert lillois des centres de profit et des services en ligne. « C'est un vrai one clic », ajoute Hervé Ketelers, son associé, tout en langage web. Concrètement, le petit objet sera sans doute un petit porte-clés. La biométrie permettra de régler sa facture en y posant le doigt. L'utilisateur sera alors reconnu par les sites marchands qui l'authentifieront automatiquement sans passer par des loggins, mots de passe ou identifiants. « Cela fonctionne déjà très bien avec nos premiers essais. Il suffit de poser le petit objet près d'un écran et hop c'est payé, on ne laisse plus passer les bonnes affaires à cause d'un découragement lié à trop de procédures ou de réclamations de données personnelles », résume Bernard Molle.

Sésame Touch utilise la technologie lilloise de Natural Sécurity, 18 M € investis en près de dix ans avec l'aide du pôle de compétitivité PICOM sur l'industrie du commerce. Un bail ! Deux brevets sont établis et les associés peaufinent la composition d'un « réseau de confiance » avec des banques et de grands e-commerçants. Le petit objet (porte-clé) devrait coûter 70 euros environ. Sans géolocalisation possible, il contiendra l'empreinte biométrique de son utilisateur, une empreinte cryptée stockée seulement dans la puce du porte-clé, comme dans une carte bancaire. Les bases de données biométriques sont interdites par la loi et le vol d'un porte-clé serait sans incidence, l'empreinte étant cryptée.

Sésame Touch avance vite. En cours de levée de fonds, elle cible déjà le marché américain tout en espérant devenir le réseau référent à cinq ans en France avec deux millions de clients potentiels. Plus de 120 000 personnes s'y font chaque année usurper leur identité sur Internet et plus de 90 % des mots de passe seraient vulnérables d'après une étude Deloitte.

Les nouvelles technologies sans contact peuvent effrayer ceux qui veulent garder le contrôle légitime de leurs données personnelles. La réponse de Sésame Touch devra être entendue. Et débattue.

Source : http://www.lavoixdunord.fr

   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.