Forensic Research and Technology
World e-ID and Cybersecurity
Identity World
Security Document Summit

Samsung : la biométrie du réseau veineux dans les montres connectées

Le groupe Samsung pourrait intégrer de la biométrie dans ses montres connectées avec un module identifiant le réseau veineux de l'utilisateur.

Le groupe Samsung propose déjà régulièrement une sécurité biométrique par reconnaissance d'empreintes dans ses smartphones et il pourrait prochainement proposer le scanner d'iris pour compléter le dispositif de sécurité associé à ses produits mobiles.

La biométrie pourrait également s'étendre jusque dans les montres connectées. Le groupe coréen décrit en effet dans un brevet une méthode utilisant un capteur pour analyser le dessin du réseau veineux de la main d'un utilisateur à des fins d'authentification.

Un capteur serait logé sur la tranche de la montre connectée et pourrait participer aux besoins d'identification dans le cadre d'interactions comme le paiement mobile, le déblocage d'une serrure intelligente ou l'ouverture d'une porte de chambre d'hôtel, qui ne représentent que quelques scénarios dans une infinité de possibilités à venir.

Il ne s'agit bien sûr encore que d'un brevet autour d'un concept et rien ne dit que Samsung l'exploitera dans de futurs produits mais cela donne un aperçu de ce qui pourrait être possible à court ou moyen terme, sans avoir forcément à sortir son smartphone ou à réaliser de manipulations plus ou moins complexes.

Source : http://www.generation-nt.com

   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.