Forensic Research and Technology
World e-ID and Cybersecurity
Identity World
Security Document Summit

Coppernic - Terminal mobile pour le contrôle des personnes et des documents

Baptisé C-One e-ID, ce terminal intègre un grand nombre de technologies, de quoi en faire l'un des terminaux les plus complets du marché. En effet, il sert aussi bien au contrôle des titres de transport, à la lecture décentralisée de badges de contrôle d'accès qu'au contrôle des documents d'identité biométriques.

Ancien président de Psion, Jacky Lecuivre a rebâti en 2009 une nouvelle société, Coppernic, pour proposer des solutions de haute couture dans l'informatique mobile professionnelle. Tant pour le contrôle que pour la traçabilité au service de la sécurité des biens et des personnes mobile. Avec sa nouvelle société, il s'ouvre aux plates-formes technologiques non seulement de Psion mais aussi de Honeywell, Motorola ou autres. Fort de cette démarche, Coppernic vient d'accoucher d'un terminal mobile particulièrement performant : le C-One e-ID. « Nous avons conçu des terminaux mobiles dédiés au contrôle des titres de transport dans les transports collectifs, à la sécurité sanitaire dans l'élevage, à l’authentification des documents d’identité de nouvelle génération (passeports, cartes d’identité, visa, permis de conduire biométriques), et au contrôle d’accès mobile très sécurisé grâce à l’intégration de la technologie iCLASS/ SEOS de HID », précise l'entrepreneur de 64 ans.

Une technologie de capteur certifiée par le FBI

Compact et robuste, le C-One e-ID permet d'authentifier en temps réel de manière incontestable l'identité d'un individu grâce à sa signature biométrique. Outre la capture d'empreintes digitales et la reconnaissance faciale, ce terminal est pourvu de toutes les technologies de capture de données indispensables pour lire l'ensemble des documents d'identité sécurisés actuellement déployés par les gouvernements du monde entier. Il peut également vérifier l'identité de chaque individu en comparant son empreinte digitale avec celle qui est encryptée dans son justificatif d'identité. Bien sûr, il permet aussi d'envoyer directement les données biométriques vers un système automatique centralisé d'identification en temps réel des empreintes digitales [Automated Fingerprint Identification System (AFIS)]. Côté empreintes digitales, le C-One e-ID recourt à la technologie Light Emitting Sensor (LES) du capteur FAP30 dont la large surface de capture est capable de reconnaître une empreinte digitale parmi des dizaines de millions d’autres. Ce qui a valu à ce capteur d'obtenir la certification Personal Identity Verification (PIV) délivrée par le FBI.

Ajoutons à cela des lecteurs de cartes avec contact ou sans contact dédiés à l’Identification, un appareil photo/caméra vidéo d'une résolution de 8 MP avec autofocus et flash, un lecteur codes-barres de très haute densité, un puissant système de reconnaissance de caractères [Optical Caracter Recognition (OCR)/Machine Readable Zone (MRZ)], un GPS intégré, un système de communication sécurisée (WiFi, Bluetooth 4.0, 4G LTE, 3G, UMTS).

La composante mobile de projets globaux de sécurité

Au final, le C-One e-ID de Coppernic convient à différentes missions : le contrôle policier sur le terrain avec accès aux fichiers centraux, le contrôle aux frontières (douanes en postes fixe et mobile), l'enrôlement des données biométriques sur le terrain, les scènes de crime, la comparaison d’empreintes en temps réel avec l’AFIS central, le contrôle d'accès décentralisé grâce à la lecture mobile de badges, le contrôle des titres de transport, la traçabilité alimentaire... En fait, la polyvalence du terminal permet à Coppernic de s'adosser aux grands intégrateurs qui, après avoir testé et comparé ses produits, les intègrent à leur offre comme la composante mobile de projets globaux auxquels ils répondent. « Dans le domaine du contrôle d’identité sécurisé, nous distribuons notre terminal C-One e-ID à Atos, Gemalto, Morpho, Sopra-Steria ou ID Software aux États-Unis et à Point X en République tchèque. Dans le secteur des transports publics, nous travaillons avec VIX Technologies, Parkeon, Xerox ou Thales Transports... », explique Jacky Lecuivre.

Grâce à ce modèle économique, Coppernic profite de l'incroyable force commerciale directe ou indirecte et des réseaux de ténors de l'intégration et de la gestion de macro-projets pour promouvoir et vendre ses propres produits et solutions. Réciproquement, ces mêmes ténors intègrent aux terminaux de Coppernic leurs logiciels, robustes et éprouvés, qui permettent aux clients finaux d’en tirer la quintessence.

Source : http://www.infoprotection.fr

   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.