Border Management and Technologies Summit
Secure Identification 2017
Biometrics in Banking & Financial Services
SDW 2017
INTERPOL World 2017
Forensic Research and Technology
Security Document Summit

Dépôt de bagages par reconnaissance faciale

Delta Airlines a annoncé qu'il allait tester des déposes bagages biométriques dans l'aéroport de Minneapolis-St. Paul (Etats-Unis). Petite particularité : l'un d'eux est doté d'un système de reconnaissance faciale.

Grâce à ce dernier, les voyageurs prioritaires pourront effectuer le check-in de leurs différentes valises en montrant leur visage à un automate - après avoir préalablement scanné leur passeport et leur faciès à un kiosque dédié (pour plus de sécurité et éviter l'usurpation d'identité entre autres).

Concrètement, en scannant le visage du voyageur, la machine peut avoir accès aux informations requises pour s'assurer de la bonne livraison du bagage, comme le numéro de passeport et le lieu de destination. L'intérêt premier pour Delta est d'accélérer le processus de dépôt des bagages.

La compagnie américaine précise dans son communiqué du 15 mai 2017 que l’investissement de 600.000 dollars à l’aéroport de Minneapolis-Saint Paul devrait faire « gagner du temps aux passagers ». La machine de test comparera la photo du passeport à celle prise lors du dépôt des bagages. Le Senior VP Services clients aux aéroports Gareth Joyce ajoute que grâce au fait que les passagers pourront se servir en toute indépendance de ces machines, « les employés de Delta devraient avoir plus de temps pour contacter les voyageurs et leur fournir un service plus proactif et attentionné ». La compagnie recueillera les commentaires des clients lors de l’essai, et analysera les processus pour s’assurer que cette amélioration du lobby améliore l’expérience client globale. Certaines études ont révélé que les dépôts de bagage en libre-service ont le potentiel de de traiter deux fois plus de clients par heure.

Delta Air Lines parle d’une « évolution naturelle » pour améliorer les services en aéroports avec ces dépôts de bagages automatisés et utilisant la reconnaissance faciale. Les quatre machines rejoindront le RFID (identification par fréquence radio) pour lequel elle est « leader de l’industrie », les kiosques à billet d’avion ou l’enregistrement via l’app Fly Delta Mobile, qui ont déjà « décongestionné les halls d’aéroports et amélioré de façon drastique la satisfaction des clients ».

Sources : http://fr.ign.com - http://www.air-journal.fr - http://www.deplacementspros.com

   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.