Biometrics in Banking and Payment - Amsterdam
Border Security Conference & Exhibition
Connect:ID 2018
SDW 2018 - Security Document World

National Security Alliance

La jeune firme lilloise National Security, qui a développé une méthode d’authentification basée sur l’association de la biométrie et du sans fil, a profité du salon Cartes 2013 pour dévoiler la création d’une alliance industrielle chargée de promouvoir les transactions sécurisées par identification biométrique. Du nom de National Security Alliance, cet organisme réunit d’ores et déjà vingt-quatre sociétés et associations dont le Groupement des cartes bancaires CB, Mastercard, le CITC-EuraRFID, des banques (Accord, BNP Paribas, Carrefour Banque, Crédit Agricole, Crédit Mutuel Arkea…), des enseignes de la grande distribution (Auchan, Leroy Merlin…) et des industriels (Galitt, ID3, Ingenico, UINT…).

La National Security Alliance s’est donné pour tâche de gérer, maintenir, céder sous licence et faire évoluer les spécifications d’authentification forte de National Security. Les membres de l’organisme nouvellement créé chercheront également à encourager le développement de produits basés sur ces spécifications.

Le procédé mis au point par National Security s’appuie sur un dispositif personnel qui stocke les applications et les données nécessaires à l’authentification de l’utilisateur, évitant ainsi le recours à des bases de données biométriques délocalisées. Ce dispositif peut prendre différentes formes (carte bancaire, carte MicroSD, carte SIM ou jeton) et se connecte à un lecteur d’empreintes digitales (ou des veines du doigt) via une liaison radio courte portée sécurisée (ZigBee ou Bluetooth Low Energy). Selon la société lilloise, cette approche a l’avantage de ne pas nécessiter de manipuler le dispositif personnel et évite l’introduction d’un code d’identification lors de la transaction.

A noter que d’octobre 2012 à mars 2013, Natural Security avait mené un pilote technique pour tester à grande échelle son procédé d’authentification. Plus de 900 particuliers et 200 points d’acceptation (grandes enseignes et commerces de proximité) avaient servi de cobayes. Avec un bilan positif puisque 94% des participants se sont avérés prêts à utiliser ce moyen de paiement avec authentification biométrique !  

Source : http://www.lembarque.com

   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.