Biometrics in Banking and Payment - Amsterdam
Border Security Conference & Exhibition
Connect:ID 2018
SDW 2018 - Security Document World

Articles d'actualités

La reconnaissance faciale en temps réel sur une vidéo est désormais possible

La solution de reconnaissance faciale BioSurveillance Next, conçue par Herta Security, pourra désormais traiter en temps réel un enregistrement ou une vidéo au débit de 150 images par seconde.

Au lieu d'utiliser un microprocesseur classique, Herta Security a misé sur un chipset graphique. Résultat, selon le constructeur, le dispositif irait quarante fois plus vite et permettrait d'identifier simultanément plusieurs visages en mouvement. L'idéal pour reconnaître des visages noyés dans la foule.

Attitude des français face à la biométrie

Le CREDOC présente les résultats de ses travaux de recherche sur les attitudes de la population française quant à l'usage des technologies biométriques.

Les Français réservés sur l'usage de la biométrie dans la vie quotidienne

Un usage limité aux objectifs de sécurité des pouvoirs publics

La population est aujourd'hui plutôt réservée par rapport à l'usage de la biométrie dans la vie de tous les jours. Sur les huit situations proposées aux interviewés, les Français se disent « d'accord » pour l'usage de techniques biométriques dans seulement deux cas de figure : la conservation de données dans des fichiers de police pour identifier les auteurs d'infraction (76 % des Français sont d'accord avec cet usage) et l'intégration d'informations biométriques sur la carte nationale d'identité (65 % d'acceptation).

Le paiement biométrique accepté par les utilisateurs après 6 mois de test

PARIS, 14 mai 2013 - Au terme d'une expérimentation de six mois dans certains commerces d'un nouveau mode de paiement biométrique, Natural Security, la start-up qui développe cette technologie, indique que plus de 9 testeurs sur 10 sont prêts à l'adopter.

Ce mode de paiement, qui nécessite de posséder une carte bancaire et un étui spécial, permet de régler ses achats en posant son doigt sur un lecteur biométrique après avoir enregistré son empreinte digitale en agence, a rappelé l'équipe de Natural Security lors d'une conférence de presse mardi.

Activer une arme par les empreintes digitales

Une entreprise a conçu un système biométrique utilisant les empreintes digitales, permettant de déterminer qui peut activer une arme à feu : son ou ses propriétaire, les soldats d'un groupe donné...

L'entreprise américaine Safe Gun Technology (SGT) a mis au point des moyens d'empêcher quiconque n'est pas le propriétaire d'une arme à feu de l'utiliser. Charlie Miller, cofondateur de la société, assure que cette méthode pourrait contribuer à diminuer le nombre de drames.

Création du groupement « Secure Identity Alliance »

Secure Identity Alliance

3M, Gemalto, Morpho (Safran) et Oberthur Technologies créent le groupement « Secure Identity Alliance »

Une association ouverte couvrant l'ensemble du secteur et destinée à promouvoir des services d'identité numérique sécurisés et des documents électroniques plus sûrs et interopérables.

La biométrie et authentification unique en ligne

Encore trop contraignante pour les consommateurs, l’identification en ligne devrait être repensée par les entreprises. L’engouement pour la biométrie pourrait changer la donne.

Les applications du futur de la biométrie

Jusque-là utilisée pour éviter les fraudes et usurpations d’identité, la biométrie va s’étendre à d’autres secteurs d’application, comme la sécurité sur Internet ou la santé. Alors, quel futur pour la biométrie ? Pour le savoir, nous avons interrogé Bernadette Dorizzi.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.