Biometrics in Banking and Payment - Amsterdam
Border Security Conference & Exhibition
Connect:ID 2018
SDW 2018 - Security Document World

Articles d'actualités

Reconnaissance faciale - Risques et atouts

Les efforts de l’administration Trump pour imposer de nouvelles règles sur l’immigration font la une des journaux en provoquant des batailles judiciaires.  L’administration a limité les entrées des personnes provenant de certains pays musulmans aux États-Unis. Mais il y a une partie de la législation qui a été passée sous silence : L’extension de la reconnaissance faciale dans les aéroports américains pour les personnes qui quittent les États-Unis. C’est dans l’espoir d’identifier les personnes ayant des visas expirés ou ceux qui sont impliqués dans des activités criminelles.

C’est une version beaucoup plus puissante que d’utiliser votre téléphone ou votre ordinateur pour identifier des amis dans une photo.

La serrure biométrique pour les habitations

La simplification et la traçabilité séduisent de plus en plus de foyers. Le contrôle d’accès de l’habitat fait partie des priorités, venant s’adapter aux nouveaux rythmes de vie comprenant des horaires moins figés. Ainsi, la serrure biométrique trouve sa place dans les constructions, appréciée pour sa simplicité et le fait de supprimer l’usage de clés.

Une empreinte digitale en guise de clé

Les clés deviendraient-elles un objet du passé ? Éléments incontournables de sécurité, elles laissent aujourd’hui leur place à de nouvelles technologies. C’est le cas des serrures biométriques. Déjà utilisées dans les lieux professionnels, elles font désormais leur entrée dans les habitats. Leur fonctionnement est le plus souvent proposé avec une ouverture de porte commandée par les empreintes digitales, qui servent d’identifiants d’ouverture.

La question des clés de porte d’entrée et le risque de les perdre est alors résolue. Ce système permet également de laisser entrer un plus grand nombre de personnes, par simple enregistrement des empreintes de chacun.

Le marché florissant de la biométrie

Adieu papiers d’identité, clés, badges... Reconnaissance morphologique et intelligence artificielle tracent la route.

allbiometricsEn 2013, Apple a démontré que la biométrie était possible sur un équipement grand public avec l’iPhone 5S, premier smartphone doté d’un lecteur d’empreintes digitales. Une idée reprise depuis par Samsung, HTC, Lenovo et bien d’autres. L’an passé, Fujitsu et Microsoft ont même pourvu leurs appareils d’un capteur d’iris ! « Le smartphone promet de faire exploser le secteur, affirme Didier Guillerm, consultant et fondateur du site Biometrie-online.net. Dans le futur, ces appareils authentifieront les individus auprès des services publics et valideront les transactions financières. » Associée à la reconnaissance d’empreintes digitales (utilisées depuis le XIXe siècle par la police), la biométrie désigne divers procédés capables de prouver de façon (quasi) sûre l’identité d’une personne. Les applications tiennent compte de la forme de la main ou du visage, de la voix, du réseau veineux de la paume ou du poignet, ou de l’iris.

Le paiement mobile, une aubaine pour les groupes de sécurité

Le marché mondial de la biométrie pour mobiles (empreinte digitale, reconnaissances vocale et faciale...) pourrait être multiplié par cinq d'ici 2022 à 45-50 milliards de dollars

Boosté par l'omniprésence des smartphones connectés en 4G, le paiement mobile ouvre de nouvelles perspectives de croissance pour les entreprises de sécurité, estiment des groupes et des consultants spécialisés du secteur.L'accumulation des authentifications (codes du téléphone et de l'application, voire d'une opération spécifique) rend le paiement mobile (m-commerce) plus sûr que l'e-commerce, lequel représente, selon le cabinet Oliver Wyman, 11% des transactions mais plus de 56% des fraudes.

Gemalto acquiert l’activité Identity Management de 3M

La transaction comprend 3M Cogent Inc. et les activités Document Reader et Secure Materials

  • Cette acquisition stratégique vient compléter l’offre de Gemalto pour les Programmes gouvernementaux avec la biométrie et positionne idéalement la Société sur le marché prometteur de la biométrie commerciale
  • Le prix d’acquisition de 850 millions de dollars sera financé par de la trésorerie disponible et l’utilisation de lignes de crédit existantes
  • Le bouclage de la transaction est prévu pour le premier semestre de 2017
  • Cette acquisition sera relative au niveau du résultat par action ajusté dès la première année sur une base pro-forma

Iris et reconnaissance faciale

La nouvelle solution InSight One de Tascent

Tascent a annoncé une nouvelle solution d'authentification biométrique. Appelé InSight One, c'est un appareil compact basé sur l'iris et la reconnaissance faciale.

Iris et biométrie faciale, la nouvelle solution InSight One de Tascent supporte une interface LCD et LED et des ports USB et Ethernet, le dispositif est conçu pour une intégration facile dans les configurations de bureau et de kiosques, avec différentes options de couleur.

Il peut numériser un sujet de 20 à 40 pouces de distance, la capture de la biométrie du visage et de l'iris en seulement deux secondes.

NIST - Nouvelle évaluation des algorithmes de reconnaissance de visage

Le NIST lance une nouvelle évaluation des algorithmes de reconnaissance de visage

La nouvelle activité sera menée dans le cadre du test FRVT (Face Recognition Vendor Test). La dernière FRVT a eu lieu en 2014.

Contrairement aux années précédentes, la nouvelle FRVT sera menée sur une base continue.

Comme cela est détaillé ici, cela signifie que l'évaluation restera ouverte indéfiniment de telle sorte que les développeurs peuvent soumettre leurs algorithmes au NIST chaque fois qu'ils sont prêts, mais pas plus fréquemment que 120 jours.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.