Biometrics in Banking and Payment - Amsterdam
Border Security Conference & Exhibition
Connect:ID 2018
SDW 2018 - Security Document World

Articles d'actualités

Frontières intelligentes

Empreintes digitales, faciales et iridaires : la France expérimente de nouveaux contrôles d'identité de dernière technologie. Ces dispositifs intelligents seront généralisés aux frontières extérieures de l'espace Schengen en 2020. L'Europe souhaite mieux réguler les flux de migrants et lutter contre les fraudes.

La technologie au service des frontières. La France teste de nouveaux contrôles d'identité à la pointe de la technologie. A Cherbourg, Roissy et en gare du Nord à partir de lundi, les voyageurs qui se rendent en dehors de l'espace Schengen peuvent procéder à une identification biométrique des yeux, du visage et des empreintes digitales. La France s'est portée volontaire auprès de l'Union européenne dans le cadre du projet «Frontières intelligentes» pour tester ces nouveaux dispositifs et rendre compte de leur fiabilité.

Cherbourg : Contrôle d'identité par l'iris

L'embarcadère de Cherbourg est au cœur d'une expérimentation. Pendant trois mois, tous les passagers verront leur iris se faire photographier. Cette nouvelle technique de contrôle d'identité serait plus sûre.

"Ouvrez l'oeil vous êtes filmés". C'est ce qui est dit aux passagers à l'embarcadère de Cherbourg et quittent l'espace Schengen. En effet, pendant trois mois, le service de police aux frontières du port expérimentent un nouveau système de contrôle d'identité par l'iris.

Capteur d'empreintes digitales de Sonavation

Capteur à ultrasons le verre hyper-résistant Gorilla Glass de votre smartphone.

Cette technologie biométrique de Sonavation utilisant les ultrasons permet de lire vos empreintes digitales à travers le verre, le métal et d'autres matériaux, l'ouverture d'un éventail d'options pour les fabricants de smartphones, certainement plus facilement et avec plus de précision qu'avec les capteurs capacitifs actuels.

D'autres capteurs d'empreintes digitales à ultrasons ont déjà été annoncés récemment comme le Snapdragon Sense ID.

 

Carte bancaire biométrique IDEX

Oslo, Norvège, le 29 Juin 2015 - IDEX ASA, un chef de file dans les capteurs d'empreintes digitales de haute performance, a annoncé aujourd'hui qu'elle a conclu un partenariat stratégique avec une société non divulgué des paiements mondiaux pour le développement d'un programme de carte de paiement utilisant la biométrie dans le monde entier.

L'adoption de masse des capteurs d'empreintes digitales sur les mobiles et les développements récents d'applications de paiement mobile sont en train de changer la donne pour la sécurité et la commodité en éliminant PIN et mots de passe.

Le marché de la carte biométrique est une grande opportunité émergente où les capteurs d'empreintes digitales sont idéales pour renforcer la sécurité et l'authentification conviviale à des fins de paiement et d'identification.

IDEX a déjà démontré avec succès leur technologie de capteur (balayage du doigt) sur de fines cartes compatibles ISO flexibles. En 2013, environ huit milliards de cartes de paiement étaient en circulation à l'échelle mondiale, avec plus d'un milliard de nouvelles cartes émises chaque année.

Le capteur d'empreintes digitales d'IDEX pliable qui est idéal pour l'intégration dans les cartes à puce. Les algorithmes d'IDEX peuvent fonctionner dans de petits processeurs sécurisés qui répondent à la réglementation internationale en matière de sécurité de paiement EMV et maintiennent l'image d'empreinte digitale sur la carte. IDEX tire parti de sa technologie de plate-forme tactile et capteur de balayage existant qui est en cours d'échantillonnage pour l'insertion sur le marché mobile.

Source : IDEX

Identification de l'iris à distance

La reconnaissance de l'iris est connue pour sa grande fiabilité grâce aux nombreux points de mesure qui facilitent ainsi la discrimination entre un fichier d'iris préalablement enregistré et celui de la personne que l'on souhaite Authentifier ou identifier.

Carnegie Mellon

Depuis plusieurs années nous voyons des annonces d'industriels concernant l'analyse de l'iris à la volée, sans toutefois voir ces produits déployés à grande échelle... alors restons prudent sur toutes ces annonces. Mais des résultats satisfaisants de cette technologie arriveront bien un jour avec des applications à grande échelle.

Marios Savvides, un chercheur de l’Université de Carnegie Mellon, nous présente son système capable d’identifier une personne à plusieurs mètres de distance. Selon lui, il s'agirait de la première expérience sur d'aussi longues distances.

Dans la vidéo ci-dessous, Marios Savvides nous montre que son système peut analyser l’iris d'un conducteur lorsqu'il regarde dans son rétroviseur. On imagine l'usage que pourrait en faire les forces de l’ordre en suivant un véhicule suspect.

450 millions de clients bancaires utilisent la biométrie

Dans son dernier rapport d'analyste, "Biometrics for Banking; Market and Technology Analysis, Adoption Strategies and Forecasts 2015-2020", Goode Intelligence a prédit que d'ici 2020, les clients des banques vont utiliser la biométrie comme la principale méthode d'identification pour accéder aux services bancaires. La biométrie pour des opérations bancaires est déjà une industrie mature avec beaucoup d'implémentations réussies à travers le monde ; des millions de clients de la banque utilisent déjà leurs données biométriques sur une base quotidienne pour fournir une authentification sécurisé et pratique sur tous les principaux réseaux de banques.

Selon Goode Intelligence, d'ici la fin de 2015 quelque 450 millions de clients bancaires seront utilisateurs de la biométrie dans leur relations avec la banque.

  • Retirer de l'argent aux distributeurs automatiques,
  • Prouver son identité lorsque vous communiquez avec la banque par téléphone,
  • Authentification dans les applications mobiles bancaire en utilisant les empreintes digitales
  • Pour accéder aux services bancaires par internet.

Source : Goode Intelligence

La NSA Teste la reconnaissance des mouvements sur les Smartphones

Mandrake - Identification biométrique à partir des interfaces tactiles

La NSA a développé une nouvelle technologie, baptisée "Mandrake", qui permet d'identifier les utilisateurs de la façon dont ils déplacent / glissent leurs doigts sur un écran de smartphone.

Lockheed Martin IT a contribué à la conception de la technologie.

La fonction de l'appareil mobile, créé par Lockheed Martin, vérifie l'identité d'un utilisateur basée sur la rapidité et la forme des traits des doigts de l'individu sur un écran tactile.

Mandrake est capable d'analyser à distance la courbe, la vitesse unique et l'accélération de la course du doigt d'une personne à travers l'écran tactile de leur smartphone, ces informations sont uniques pour chaque individu.

Source : www.nextgov.com

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.