INTERPOL World 2017
Forensic Research and Technology
World e-ID and Cybersecurity
Identity World
Security Document Summit

Revue de presse de la biométrie 2008

- 28 janvier 2008 - 09 février 2008 - 18 février 2008 - 03 mars 2008 - 14 mars 2008 - 30 mars 2008 - 11 avril 2008 - 21 avril 2008 - 15 mai 2008 - 02 juin 2008 - 23 juin 2008 - 18 juillet 2008 - 15 août 2008 - 5 septembre 2008 -

 

Revue de presse de Biometrie Online de septembre 2008

  • Pays bas - Logica met en œuvre un système de reconnaissance faciale
    Les forces de police d'Amsterdam-Amstelland sont les premières aux Pays-Bas à avoir recours à la reconnaissance faciale automatique pour identifier les suspects et accélérer la résolution des enquêtes. Elles se sont dotées d'un nouveau système informatique permettant de comparer des photos numériques de suspects avec les photos de 80 000 personnes « connues des forces de police » stockées dans la base de données du module de comparaison de photos. En quelques secondes à peine, le système affiche le visage des individus ressemblant le plus au suspect. Le système permettra aux commissaires de gagner un temps considérable et les aidera à orienter leurs enquêtes.
  • Zetes démarre la production du nouveau passeport biométrique ivoirien
    Zetes Industries, important fournisseur paneuropéen de solutions et services à valeur ajoutée dans le secteur de l’identification automatique des biens et des personnes, a officiellement démarré la production du nouveau passeport biométrique de la République de Côte d’Ivoire.
  • Perte de données : les prisons britanniques pointées du doigt
    Nouveau coup dur pour les autorités britanniques, déjà sévèrement critiquées après la perte d'un CD-ROM contenant les noms et coordonnées bancaires de 25 millions de personnes. Ce sont cette fois près 84 000 résidents des prisons anglaises et 43 000 criminels qui sont concernés suite à la perte d'un support USB non protégé.
  • Maroc - Cartes grises électroniques
    La biométrie gagne du terrain: après la CIN, c’est au tour de la carte grise et du permis de conduire électroniques de garnir le portefeuille de l’automobiliste, en attendant le passeport. Dans un an et demi, deux ans au maximum, l’on passera à la généralisation des documents de nouvelle génération, annonce un cadre en charge de l’opération au ministère des Transports. Désormais, tout changement de véhicule se traduit systématiquement par un changement de la carte grise. D’ici 2010, la majorité des automobilistes et détenteurs de permis détiendra des cartes électroniques.
  • Quand les hackers s'attaquent à vos mots de passes
    Les internautes disséminent de plus en plus d'informations personnelles au fil de la Toile. Elles pourraient permettre aux cyber criminels de découvrir leurs mots de passe, et de pirater ainsi leurs comptes en banques et autres données confidentielles.
  • Fujitsu introduit la reconnaissance faciale aux douanes britanniques
    L’agence anglaise des douanes teste un nouveau système à base de reconnaissance faciale à l’aéroport international de Manchester. Grâce au nouveau système fourni par Fujitsu Services en partenariat avec Vision-Box SA, les détenteurs d’un passeport électronique transitant par le Terminal 1 peuvent passer l’immigration sans enregistrement préalable.
  • Unisys développe un système de carte d’identité pour le Ministère angolais de la Justice
    La société informatique angolaise DGM-Sistemas Lda attribut à Unisys Portugal un contrat de trois ans, d’un montant de 22 millions de dollars environ, pour développer et déployer un nouveau programme de carte d’identité pour le Ministère de la Justice de la République d’Angola (service de l’état civil et des archives judiciaires). Le pays compte ainsi délivrer 20 millions de cartes d’identité à ses citoyens d’ici à 2015, afin de lutter contre la fraude et moderniser son système de casier judiciaire.
  • IDactis obtient le statut de Jeune Entreprise Innovante
    Le fournisseur de solutions de biométrie, authentification et Single Sign-On crée en 2005 vient de se voir attribuer par le ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche le statut de Jeune Entreprise Innovante. Ce statut récompense les jeunes entreprises investissant dans le domaine de la recherche & développement.
  • L'Agence nationale des titres sécurisés devient compétente pour gérer six documents nominatifs sécurisés
    L'Agence nationale des titres sécurisés est compétente depuis le 1er juin 2007 pour répondre aux besoins des administrations de l'Etat en matière de titres sécurisés, et doit notamment...
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online de août 2008

  • L'Intérieur reconnaît qu'«Edvige» sera utilisé pour ficher les militants
    Après la mise en ligne de l'article intitulé «Fichier Edvige: le ministère refuse de s'expliquer» (lire Quotidien du 11 juillet), la place Beauvau a finalement réagi par la voie d'un e-mail envoyé par son porte-parole, Gérard Gachet (photo), à Têtu. Il vient conforter les inquiétudes suscitées par le décret. Dans sa réponse, le porte-parole établit clairement que le décret vise à permettre le fichage de militants homosexuels ou séropositifs. Il développe un argumentaire qui ajoute d'autres inquiétudes à celles ayant déjà provoqué la colère et la mobilisation des associations LGBT, de syndicats et de partis politiques et procède à une attaque en règle de la Commission nationale Informatique et Libertés (Cnil)
  • Passeport biométrique : La CNIL apporte les réponses à vos questions
    Je souhaite me rendre à l'étranger, dans un pays non membre de l'Union européenne pour y passer des vacances en famille. Je dois renouveler mon passeport ainsi que celui de mes enfants. J'ai entendu dire que de nouveaux passeports allaient être mis en circulation. De quoi s'agit-il ?
  • EASYDENTIC - Acquisition de 100% d’Eden et ouverture d’Easydentic Luxembourg
    Après une montée progressive au capital d’Eden, spécialiste des systèmes de contrôle d’accès RFID et Biométrie, à 70%, puis 80%, respectivement en mars et décembre 2007, Easydentic a acquis le solde en juin 2008. Cette intégration verticale permet d’accroître significativement et durablement les marges et renforce la réactivité d’Easydentic sur son marché. Elle traduit également le succès de l’intégration au sein du Groupe de l’ensemble des équipes et permet d’accélérer le lancement des nouveaux produits. Face au succès des filiales internationales, le Groupe poursuit son déploiement avec la création d’Easydentic Luxembourg qui ouvrira en septembre 2008 et commercialisera la marque Easydentic. Le Groupe sera ainsi présent dans 12 pays européens
  • Grande-Bretagne - La biométrie dès la crèche
    Quand on évoque la biométrie, on pense tout de suite au contrôle des frontières ou à l'accès aux sites sensibles comme les centrales nucléaires. Pourtant, en Grande-Bretagne, il concerne désormais aussi les crèches et les écoles. Seuls les parents, nounous ou membres du personnel dont les empreintes digitales ont été enregistrées dans un système informatique peuvent entrer dans l'école par pression du doigt sur le boîtier qui permet d'actionner la porte
  • Le passeport marocain sera biométrique à partir de 2009
    Le Maroc mettra en circulation à partir de l'année prochaine un passeport biométrique, conformément aux recommandations de l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), a annoncé jeudi à Rabat une source officielle
  • Biometrics more popular than passwords
    The majority of consumers are concerned about the security and use of Pins, passwords and 'secret' data used by bank call centres to verify identity. A survey carried out by voice biometrics firm SpeechStorm found that 61 per cent of respondents expressed concerns about these forms of verification. Some 42 per cent of people using telephone banking do not believe that their bank does enough to prevent fraud or identity theft. Just over 40 per cent of respondents believe that their personal information is more secure when using an automated system than speaking to a live agent (36 per cent) when handling Pins and passwords. However, 86 per cent would be happier to use either voice biometrics (28 per cent) or a blend of voice biometrics and Pin/password (58 per cent) measures for telephone banking identification and verification
  • Research: Security biometrics spending on high-growth path
    Researchers out of London today announced that security spending on biometrics technology will rise from around $3 billion in 2008 to $7.3 billion by 2013
  • Biometrics - a view of the future
    Biometric technology has been with us for over two decades, but how will it evolve over the next ten years? John Davies, Managing Director of access control specialist TDSi, looks at the impact of biometrics and considers how future developments might shape the security industry
  • The rules on exporting biometrics outside the U.S
    Did you know that many biometrics technologies are controlled for export? The U.S. Department of Commerce’s Bureau of Industry and Security (BIS) controls the export of biometric technologies for crime control reasons, a policy aimed at promoting human rights throughout the world
  • Sagem securité lance Morpho RapID 1100
    Sagem Sécurité a annoncé le lancement d'une nouvelle génération de terminaux mobiles d'identification et d'information, Morpho RapID 1100. «Destiné aux forces de police mobiles et à la police des frontières, il assure en temps réel l'identification de personnes recherchées par reconnaissance d'empreintes digitales et reconnaissance faciale», précise Safran. «Morpho RapID 1100 est le fruit d'une collaboration étroite entre Sagem Sécurité, Psion Teklogix, leader des terminaux mobiles communicants, et les forces de police. A la pointe de l'innovation, il associe les technologies les plus performantes dans les domaines de la biométrie, de la communication et de l'ergonomie, le tout en un seul appareil», a déclaré Jean-Paul Jainsky, président-directeur général de Sagem Sécurité.
  • Côte d'Ivoire: Zetes entame la production du passeport biométrique
    Dans le cadre d'un contrat remporté en avril dernier, le spécialiste belge de l'identification des personnes et des biens Zetes vient d'entamer la production du passeport biométrique pour la Côte d'Ivoire. Estimé à plus de 60 millions d'euros sur 15 ans, ce contrat a été remporté par Zetes en sous-traitance pour la société SNEDAI (Société Nationale d'Edition de Documents Administratifs et d'Identification) créée à cet effet.
  • Biometrics booming in border control, says Frost
    New research claims that the increased clamping down on fraudulent activities and illegal immigration post 9/11 has greatly increased biometrics’ usage in border control applications. In particular, the convenience and user friendliness of biometric solutions such as ePassports have made biometrics the security solution of choice to monitor cross-border activities, the researchers from Frost & Sullivan claim. North American Biometrics in Border Control Applications Markets finds that the market in North America earned revenues of $130.4 million in 2007 and estimates this to reach $729.5 million in 2014
  • Biométrie: Thalès va réaliser le système de fabrication des cartes d'identité britanniques
    Le groupe français d'électronique Thalès vient de remporter un contrat de quelque 18 millions de livres sterling (23 millions d'euros) pour concevoir, construire et tester le système de fabrication de la nouvelle carte d'identité britannique (biométrique), dans les quatre ans impartis. Cet accord intervient alors qu'un rapport du parlement anglais alerte sur les dangers de la « société de surveillance ».
  • Biometric database to be formed in Israel
    Government approves bill calling for creation of database of all Israeli citizens. Data to include fingerprints, computerized facial features embedded on IDs, passports
  • M2SYS Technology Selected by TimeForge to Integrate Fingerprint Software
    M2SYS Technology, an fingerprint biometrics research and development firm, announced that it has reached an agreement with TimeForge, a provider of web-based scheduling and time and attendance solutions to the hospitality industry. Through the terms of this agreement, TimeForge will be providing its customers with a seamless, integrated biometric identification system consisting of M2SYS fingerprint software and fingerprint readers.
  • Avec le concours d’IBM, les étudiants congolais bientôt dotés d’une carte biométrique
    Le ministre de l'Enseignement supérieur, universitaire et de la recherche scientifique (ESURS), Léonard Masuga Rugamira, a pris l'initiative avec International Business Machine (IBM) de mettre en place, dans son secteur de l'ESURS en RDC, une carte biométrique unique d'étudiant et du personnel enseignant. Ce projet a été présenté lundi à Kinshasa à tous les chefs d'établissements des universités et des instituts supérieurs (recteurs, directeurs et secrétaires généraux académiques) par le représentant de l'IBM en Afrique centrale.
  • Suisse : Référendum contre le passeport biométrique
    Un référendum contre les nouveaux passeports et cartes d'identité biométriques a été lancé fin juin dans la quasi-indifférence générale. Les référendaires ont jusqu'au 2 octobre pour récolter 50'000 signatures. Ce qui ne sera pas aisé, reconnaît le porte-parole du comité référendaire
  • China Merchants Bank signs for PerSay voice authentication technology
    China Merchants Bank (CMB) is implementing voice authentication technology supplied by Israel-based PerSay which it will use to verify the identity of customers calling its contact centres.
  • Les Etats-Unis votent la création d'une base de données nationale d'empreintes digitales
    Le président des Etats-Unis, George Bush, vient de signer la semaine dernière une loi qui prévoit notamment de tracer les achats réalisés sur Internet par les commerçants de manière à les soumettre aux taxes habituelles du pays. Cette loi s'accompagne également de la création possible d'une base de données nationale d'empreintes digitales, qui serait utilisée uniquement dans le cas de prêts immobilier, de manière à s'assurer précisément de l'identité des emprunteurs. Une mesure jugée disproportionnée et inutile par certaines associations de défense des consommateurs, et qui pourrait créer un dangereux précédent pour d'autres bases de données du même type.
  • 33.000 passagers dans les mains d'un inconnu
    Un ordinateur portable appartenant au service Verified Identity Pass de l'aeroport d'Orlando disparait avec 33.000 données non protégées de passagers.
  • Fully biometric airports becoming a reality
    From the fingerprints and digital imaging stored on e-passports, to iris scanners set up at airport immigration, biometrics are a growing part of the traveller experience.
  • Le passeport électronique de nouveau craqué
    Outre les problèmes soulevés par la CNIL en ce qui concerne la protection des données personnelles, les passeports électroniques, bien qu'ils soient en voie d'être adoptés en France, doivent toujours faire leur preuves. En février 2006, c'est la firme néerlandaise Riscure qui fut la première à craquer la puce RFID d'un prototype de passeport. En interceptant les données échangées entre la puce et le lecteur optique, il n'aura fallu que deux heures pour trouver le mot de passe permettant d'accéder entre autres à l'empreinte digitale et la photo d'identité de la personne abusée.
  • Biométrie : 3 milliards de dollars de dépenses pour 2008
    Les dépenses liées aux technologies biométriques vont plus que doubler d'ici à 2013. La croissance est tirée par l'augmentation de la forte demande du secteur privé.
  • Place à l'identification vocale par téléphone dans le courtage à escompte
    TD Waterhouse devient le premier courtier au Canada à utiliser cette technologie. Courtage à escompte TD Waterhouse lance un nouveau système d'identification vocale par téléphone, ce qui en fait le premier courtier à escompte au Canada à utiliser la technologie biométrique de pointe. Le système à empreinte vocale de TD Waterhouse permet aux clients de créer une empreinte vocale unique, laquelle est convertie en une représentation mathématique de leur voix, puis conservée dans leur dossier et utilisée pour vérifier leur identité. L'enregistrement d'une empreinte vocale ne prend que quelques minutes.
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online de juillet 2008

  • Lancement des premiers essais aux Pays-Bas du paiement par empreinte digitale
    Equens, société de traitement de paiement, et l'enseigne néerlandaise de supermarchés Albert Heijn (AH) lancent aujourd'hui un essai pilote du Tip2Pay, le paiement par empreinte digitale. Pendant six mois, les clients d'une filiale Albert Heijn pourront régler leurs achats par empreinte digitale. Cet essai a pour but d'explorer les possibilités d'application de cette nouvelle technologie comme mode de paiement et de voir si elle est bien perçue par les clients. Il s'agit d'une première aux Pays-Bas où la technique du paiement par empreinte digitale n'a encore jamais été testée de la sorte. L'essai durera six mois et fera l'objet d'une évaluation à l'issue de cette période.
  • Israel - Création d’une banque ADN des criminels
    Les services carcéraux (Shabas) ont commencé lundi 16 juin une large opération dans le cadre de laquelle les empreintes ADN de criminels reconnus coupables de graves crimes seront collectées. L’opération est organisée suite à l’amendement à la loi votée en 2005 et après qu’un essai a été fait il y a un an et demi.
  • La biométrie, un bien ou un mal
    D’un côté, la peur d’une société encore plus policée et la crainte des méga bases de données. De l’autre, un enthousiasme certain pour une technologie destinée à protéger les citoyens et à faciliter leur quotidien. La biométrie a ses adeptes et ses détracteurs. Le fait que deux empreintes digitales et un portrait puissent être stockés dans une puce intégrée à une carte, elle-même reliée à un fichier centralisé, fait en effet resurgir la question récurrente du fichage électronique… Il n’en reste pas moins que la biométrie a bien des avantages.
  • Canada - Big Brother s'invite à la cafétéria
    Que diriez-vous si l'école de votre enfant utilisait un système électronique basé sur les caractéristiques physiques de sa main pour décider s'il peut manger ou non à la cafétéria? Ou tout simplement s'il peut y accéder? En France, la pratique est désormais réalité et ne cesse de gagner en popularité. Soulevant, pour ses détracteurs, le spectre de Big Brother.
  • Sagem Sécurité retenu au Royaume-Uni
    Sagem Sécurité annonce avoir été choisi par le ministère de l'Intérieur britannique pour fournir les systèmes de gestion biométrique des visas et des cartes de résidents au Royaume-Uni. Ces systèmes permettent le suivi du statut des ressortissants étrangers.
  • Les entreprises françaises peu protégées face à la cybercriminalité
    Les entreprises françaises ne sont pas assez conscientes des risques liés aux menaces informatiques, selon une enquête présentée jeudi par des experts français en cybercriminalité qui ont fait état d'"un inquiétant sentiment de stagnation" dans les pratiques de sécurité. Le Club de la sécurité de l'information français (Clusif), qui regroupe 600 membres, a tiré la sonnette d'alarme, pointant l'absence de progrès notable depuis 2006, date du dernier bilan.
  • Conflit entre direction et parents d'élèves sur une borne biométrique dans un collège
    La mise en place d'une borne biométrique pour l'accès à la cantine d'un collège à Poussan, près de Sète (Hérault), a provoqué un conflit entre la direction de l'établissement et des parents d'élèves qui estiment que les procédures légales n'ont pas été respectées. Le conflit a, selon des parents, dégénéré cette semaine avec l'exclusion de 250 élèves de l'établissement, des coups à un adulte et des brutalités envers des enfants, ces dernières démenties par la principale du collège, contactée par l'AFP.
  • Les limites du passeport biométrique
    Préconisé par l'Organisation de l'aviation civile internationale (OACI), imposé par les Etats-Unis à partir de 2003 pour ceux qui voulaient se rendre sur leur territoire, le passeport biométrique est réglementé, en Europe, depuis décembre 2004, et doit être généralisé dans les pays de l'Union d'ici à juin 2009. Le règlement européen préconisait l'inscription, sur une puce électronique, de l'image numérisée du visage de son titulaire et de deux empreintes digitales.
  • La biométrie est "en première ligne d'une bataille politique et industrielle" internationale
    Les pays européens ont jusqu'au 29 juin 2009 pour doter leurs ressortissants de passeports biométriques. A terme, les passeports du monde entier devront eux aussi être "lisibles par la machine" et comporter les empreintes digitales et photographies d'identité numérisées de leurs détenteurs. Les perspectives offertes par ce marché de la sécurisation des titres d'identité sont colossales.
  • Pour le Clusif, la sécurité des systèmes d’information des entreprises a cessé de progresser
    e n’est pas un signal d’alarme, mais ça en a tout l’air : avec l’édition 2008 de son étude sur les menaces informatiques et les pratiques de sécurité des entreprises françaises, le Club de la Sécurité de l’Information Français (Clusif) dresse un état des lieux peu reluisant.
  • Safran consolide ses positions dans la biométrie
    Marché conclu! Alors que sa filiale, Sagem Sécurité, est en passe avec la SSII Atos Origin, de remporter l'appel d'offres pour la fabrication des machines destinées à émettre les passeports biométriques français, le conglomérat Safran, spécialisé dans la défense, l'aéronautique et la sécurité, annonce l'acquisition du Néerlandais Sdu-Identification (Sdu-I) et fait une offre de 300 millions de dollars sur les équipements de l'américain Digimarc.
  • Passeport biométrique: succès pour Atos et Sagem
    Ce contrat porte sur la founiture d'ici d'ici à juin 2009 à 2.000 mairies et 350 préfectures et sous-préfectures de 5.000 machines. Son montant n'a pas été dévoilé.
  • Au Bangladesh, les handicapés se regroupent sur une base de données.
    Dans ce pays asiatique, la création d'une banque de données en ligne devrait aider à améliorer la prise en charge des personnes handicapées. La base sera sécurisée par un système de reconnaissance digitale.
  • Le distributeur de cigarette au Japon abusé par une photo
    La vente de cigarette à travers des distributeurs automatiques sera déployée à grande échelle sur le territoire japonais. Toutefois, la loi qui entre en vigueur ce mois-ci exige que ces machines soient équipées d'un logiciel qui permet de reconnaître l'âge de l'acheteur, afin de prévenir de la vente de cigarettes aux mineurs. Manque de chance, le système d'identification a été mis à mal par une simple photo de magazine.
  • Les enfants pourront être fichés dès 13 ans
    Nom de code : «Edvige». C'est le nouveau fichier policier qui a vu le jour mardi, après la parution d'un décret au Journal Officiel. Après l'idée de ficher les bandes de cité, celui-ci concerne les mineurs dès 13 ans «susceptibles de porter atteinte à l'ordre public», notamment pour des violences urbaines.
  • Sécurité: Marché en expansion
    Aucune donnée précise ne permet aujourd’hui d’évaluer le marché de la sécurité au Maroc, aussi bien en termes de nombre d’acteurs que de poids financier. Celui des solutions informatiques dédié à la sécurité, plus structuré, lui, est estimé entre 2 et 5 milliards de DH de chiffre d’affaires.
  • Le passeport biométrique pour 2009 au Maroc
    Après la carte d'identité et le permis de conduire, le tour est désormais au passeport d'entrer dans l'ère de la biométrie. Annoncé depuis plusieurs mois par le département de tutelle, le ministère de l'Intérieur en l'occurrence, ce projet entre désormais dans la phase de concrétisation.
  • Le paiement par empreinte n'est pas infaillible
    Un retraité d'Atos, expert en biométrie, vient de tromper le système de paiement par empreinte digitale testé par la chaîne d'alimentation hollandaise, Albert Heijn.
  • Algérie - Le français Sagem favori pour le marché du passeport biométrique
    Le groupe français Sagem est le mieux placé pour remporter le contrat concernant la mise en place de passeports biométriques en Algérie, selon des informations recueillies par tout sur lalgerie.com auprès de source proche du ministère de l’Intérieur. L’offre du Français a été jugée la plus intéressante de toutes les propositions reçues par le gouvernement algérien. Selon la même source, le ministère de l’Intérieur et Sagem devraient engager des négociations exclusives dans les prochains jours pour finaliser la mise en place du projet et définir les modalités de sa réalisation, notamment les aspects financiers de l’opération. On ignore le montant du contrat mais il pourrait atteindre plusieurs dizaines de millions d’euros.
  • Des nano contre le crime
    Une poudre composée de nanoparticules d'oxyde de zinc améliore les relevés d’empreintes digitales, particulièrement sur des surfaces humides.
  • La biométrie attise l'intérêt des constructeurs mobiles
    Sécuriser l'utilisation de nos appareils connectés par la reconnaissance de la voix ou du visage : tel est l'objectif du programme européen MOBIO. Pour arriver à terme à une personnalisation totale de nos terminaux.
  • De quelle façon allons-nous magasiner en 2015?
    La question a été posée à plus de 4600 personnes dans 8 pays (Canada, Chine, France, Allemagne, Japon, Espagne, Royaume-Uni et États-Unis) par TNS Retail Forward, une importante entreprise de consultation dans le commerce de détail. Conclusion: personne ne serait étonné de voir plusieurs nouvelles technologies envahir notre quotidien et changer nos façons de faire des achats.
  • Kinshasa : sauf aléas financiers, 30 000 passeports seront délivrés d'ici fin juillet
    Selon le conseiller juridique au ministère des Affaires étrangères, Gilbert Kyatsienge, il s'agit de passeports ordinaires, en attendant la fabrication du nouveau passeport biométrique confiée à la société française Charles Oberthur.
  • Reconnaissance faciale dans les portables
    Après Lenovo, Toshiba propose à son tour des portables équipés d’une technologie de reconnaissance faciale permettant d’ouvrir une session Windows Vista.
  • La biométrie sécurise les ordinateurs du gouvernement américain
    Identifier ses agents grâce à leurs empreintes digitales et plus seulement un identifiant et un code d'accès. C'est l'objectif de la Maison Blanche pour sécuriser l'accès aux ordinateurs fédéraux.
  • Fichage informatique : ce qui inquiète la Cnil
    Le patron de la Commission nationale informatique et libertés est réservé sur le nouveau fichierde police Edvige. Mais il est plus préoccupé par les nouvelles technologies.
  • La police du Botswana choisit l’AFIS Metamorpho de Sagem Sécurité
    Sagem Sécurité (Groupe SAFRAN) annonce que, suite à un appel d’offres international, elle a été sélectionnée par la Botswana Police Service (BPS), pour la fourniture et la mise en oeuvre de la toute dernière version de son système de reconnaissance automatique par empreintes digitales : AFIS Metamorpho™*. Ce système sera déployé sur 61 sites à travers tout le pays.
  • Oberthur Technologies va fournir le passeport électronique des Philippines
    Le fabricant français de cartes à puces Oberthur Technologies a annoncé mardi avoir remporté le contrat pour le passeport électronique philippin. Oberthur est "sorti vainqueur" d'un appel d'offres "très serré tant du point de vue technique que financier entre 30 candidats", a indiqué le groupe dans un communiqué, sans dévoiler le montant du contrat. Il fournira une "solution complète", a-t-il précisé: enregistrement, émission, personnalisation et système biométrique. Oberthur a récemment créé une division chargée des documents d'identité électroniques, une activité qu'il souhaite développer. Le fabricant a notamment remporté en juin le contrat du passeport électronique de Taïwan.
  • Testé pour vous : Lecteur biométrique EIKON
    Le lecteur EIKON termine son tour d'honneur avec un tarif qui met ce produit au top. Pour 49.90 euros, un système de sécurité simple, pratique et ergonomique, sans parler du petit côté fun et technologique de la bête. Un système biométrique familial qui devrait trouver rapidement le chemin de vos ordinateurs.
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 23 juin 2008

  • SEPA, SWIFT.... E-Control Corporate : une nouvelle approche de la communication bancaire
    Le 10 Juin E-Finances présentera à Nantes, sa nouvelle version V2 d'E-Control Corporate, solution de communication bancaire et de gestion sécurisée des flux. Après une nomination aux trophées de l'innovation du Progiforum 2007, la V2 s'annonce encore plus prometteuse avec sa communication multi-formats, multi-protocoles. Cette solution qui dispose d'un parapheur électronique qui permet de visualiser à la fois le flux à télétransmettre à la banque et la facture dématérialisée. Elle base sa sécurité sur l'utilisation de la biométrie.
  • Suisse - La carte d'identité bientôt biométrique
    Le passeport biométrique contenant les empreintes digitales sera introduit définitivement dès l'automne 2009. La carte d'identité devra aussi contenir ces données numérisées.
    Autres articles : www.tsr.ch -
  • Le magasin du futur se prépare en coulisses
    Après avoir introduit le self-scanning, les grands distributeurs testent déjà de nouvelles technologies.
  • FaceBubble reconnaît les visages pour trier les photos
    En gestation dans les laboratoires de Hewlett-Packard, cette technologie d'identification par reconnaissance faciale ouvre de nouvelles possibilités de classement et de recherche.
  • Le passeport biométrique est entré en vigueur aux Comores
    Les Comores entrent dans l’ère du passeport biométrique, a indiqué mardi à la PANA à Moroni, Abou Achirafi, le directeur national de la Sûreté du territoire. C’est le président Ahmed Abdallah Sambi et les membres du gouvernement qui ont été les premiers à se faire délivrer ce nouveau type de document de passeport, a fait savoir M. Achirafi, soulignant la réduction des délais d’attente et la rapidité de délivrance.
  • Côte d`Ivoire - Le passeport ordinaire biométrique sera mis en circulation dès le 15 juillet en Côte d’Ivoire
    À compter du 15 juillet 2008, la Côte d’Ivoire mettra en circulation un nouveau passeport ordinaire, biométrique, à puce électronique, conformément aux exigences de la 23ème session de la Conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao et celles de l’Aviation civile internationale (OACI) qui a contraint le gouvernement ivoirien à initier un projet de modernisation du passeport ivoirien, a appris GABONEWS.
  • Les passeports biométriques seront confectionnés en Algérie dès juillet et leur mise en circulation est prévue pour 2010
    Les premiers passeports biométriques en Algérie sortiront des machines au début du mois de juillet prochain, apprend-on de source sûre. L’opération, confiée à l’Hôtel de la monnaie, est passée déjà par l’étape des essais au courant du bimestre février-mars 2008 et a été couronnée de succès. La structure relevant de la Banque d’Algérie, en charge jusque-là de la confection des billets de banque et de la petite monnaie, est fin prête pour la confection de ce type de passeport en attendant de prendre en charge d’autres pièces d’identité comme la carte nationale, le permis de conduire et la carte de sécurité sociale. L’Hôtel de la monnaie qui s’est équipé chez la firme hollandaise IAI sera également sollicité pour confectionner les chèques bancaires et postaux de l’ensemble des opérateurs exerçant sur la place financière.
  • L'Autriche va émettre des passeports biométriques
    Le ministre autrichien de l'Intérieur Gunther Platter et la ministre de la Justice Maria Berger ont annoncé mercredi le passage aux passeports biométriques au Conseil des ministres à Vienne. Selon un communiqué de presse du ministère autrichien de l'Intérieur, les nouveaux passeports, qui entreront en vigueur en juin 2009, incluront les empreintes digitales des deux index du détenteur.
  • SeMarket : Le doigt, la voix et le visage pour une sécurité optimale
    SeMarket est une spin off de l’Université Polytechnique de Barcelone. Cette société, créée en 1999, se présente comme le spécialiste espagnol de la biométrie. Cette entreprise, dont le siège historique se trouve à Barcelone, est déjà implantée à Madrid, au Luxembourg et prochainement au Chili. Pour Luis Gisbert Lobo, Directeur du marketing de SeMarket, le point fort de sa technologie est d’utiliser de concert la reconnaissance de l’empreinte, de la voix et du visage afin d’obtenir un haut niveau de sécurité.
  • Inde : lancement d'une banque privée d'ADN humain
    Une banque d'ADN humain a été établie par le directeur d'une société de biotechnologie indienne à Lucknow, une ville dans le nord du pays, a rapporté vendredi l'Hindustan Times. C'est la seule banque d'ADN humain en Asie et la seconde du genre dans le monde. Le Bureau fédéral d'investigation (FBI) des Etats-Unis était, jusqu'à aujourd'hui, la seule agence qui pouvait se targuer d'être une banque d'ADN. La banque exigera les détails exhausifs d'une personne, dont les empreintes digitales et quatre gouttes de sang. Ces informations seront conservées pendant 50 ans, a précisé le docteur (Dr) Saeed Ahmad, directeur du Service Biotech IQRA basé à Lucknow, créateur de la banque.
  • Conférence sur l'avenir de la biométrie à Bruxelles, en Belgique
    ne conférence sur le futur de la biométrie aura lieu le 26 juin à Bruxelles, en Belgique. Cet évènement est organisé par l'université du Kent et le United Kingdom Biometrics Institute (UKBI, l'institut britannique de biométrie), en collaboration avec le forum européen de biométrie. Les interlocuteurs et participants du secteur universitaire et de l'industrie tenteront de déterminer si l'Europe est suffisamment équipée pour réagir face à la demande croissante de technologie de biométrie. Cette technologie est utilisée au sein de plusieurs technologies pour la sécurité nationale, ainsi que dans un nombre croissant d'applications utilisées dans les secteurs privés et publics tels que la finance, la sécurité sociale et les soins de santé.
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 02 juin 2008

  • Décret n° 2008-426 du 30 avril 2008 modifiant le décret n° 2005-1726 du 30 décembre 2005 relatif aux passeports électroniques
    Le passeport biométrique, avec empreintes digitales, est désormais officiel ; le décret vient, en effet, d’être publié au Journal officiel. Ce texte modifie le décret [1] du 30 décembre 2005 qui lançait les passeports électroniques, en ajoutant l’obligation d’y faire figurer "l’image numérisée des empreintes digitales de deux doigts".
  • La CNIL dresse le bilan de son activité en 2007
    Dans son rapport d’activité pour l’année 2007, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), chargée de veiller à ce que l’informatique «soit au service du citoyen et qu’elle ne porte atteinte ni à l’identité humaine, ni aux droits de l’homme, ni à la vie privée, ni aux libertés individuelles ou publiques», s’est particulièrement penchée sur les questions liées au développement de la biométrie d’une part et de la vidéo surveillance d’autre part.
    Autres articles : www.echos-judiciaires.com -
  • La CNIL réitère son opposition au passeport biométrique
    Les fondations de la première base de données biométriques, destinée à rassembler la majeure partie de la population française, auront été posées contre l'avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL). Son président, Alex Türk, l'a rappelé, vendredi 16 mai, lors de la présentation du rapport annuel de l'autorité indépendante. Un décret, publié le 4 mai, instaure en effet la prochaine génération de passeports, dont la nouveauté est de reposer sur un fichier central
    Autres articles : www.lemondeinformatique.fr - www.journaldunet.com - www.agoravox.fr - tempsreel.nouvelobs.com -
  • Hausse de 25% des plaintes à la CNIL en 2007
    La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a annoncé vendredi que le nombre de plaintes qu'elle recevait avait augmenté de 25% en 2007 et celui des demandes d'accès au fichiers personnels de 67%
    Autres articles : www.vnunet.fr - www.lepoint.fr - tempsreel.nouvelobs.com -
  • Le lecteur d’empreintes digitales Lumidigm fait à présent partie des appareils standard dans le Diebold identiCenter
    Diebold, Incorporated, US Biometrics Corporation et Lumidigm Inc. ont uni leurs forces pour que le système de sécurité identiCenter de Diebold soit plus pratique, plus sûr et plus fiable. Les lecteurs Venus multispectraux d’empreintes digitales brevetés de Lumidigm font désormais partie de chaque nouvelle installation d’identiCenter Diebold. La technologie a été choisie par US Biometrics pour la solution innovante d’identification de Diebold en raison de la capacité supérieure d’immatriculation du lecteur et de sa facilité d’utilisation. Plus tard dans le courant de l’année, Diebold intégrera la biométrie à ses systèmes de services au volant et a choisi la technologie d’imagerie multispectrale de Lumidigm pour ces applications, garantissant ainsi la sécurité des transactions financières dans toutes les conditions climatiques.
  • UE: les données échangées par les polices sont mal protégées
    Le contrôleur européen de la protection des données, Peter Hustinx, a déploré jeudi l'absence de garde-fous balisant l'échange de données sensibles entre services de police dans le cadre du Traité de Prüm, dont la Belgique est signataire
  • Biometrics Network - Le réseau social de la biométrie
    ” Biometrics Network ” est un outil de réseau pour ses membres Vous recherchez une compétence, un partenaire… vous pouvez lire les profils des membres de votre groupe et ainsi contacter la personne la plus pertinente pour répondre à vos besoins professionnels et demandes de renseignements
  • Nuance - Biométrie vocale, gage de sécurité !
    Les algorithmes d’analyse de la parole existent aussi pour authentifier les personnes. En effet, pour lutter contre la fraude et l’usurpation d’identité, les entreprises cherchent de nouvelles manières de sécuriser leurs informations confidentielles. En conséquence, une meilleure authentification par la voix représente une alternative pertinente
  • Le passeport biométrique est finalement sur les rails
    La publication ce 4 mai du dernier décret permettant la diffusion du passeport biométrique en France donne le coup d'envoi de la production en masse de ce document, censé proposer ce qui se fait de mieux en matière de sécurité. Il s'agit également de répondre aux exigences sécuritaires de pays comme les Etats-Unis. Il remplacera le passeport électronique (Delphine) mis en circulation depuis avril 2006.
    Autres articles : www.reseaux-telecoms.net - www.france-info.com -
  • L'ouverture de session se fait à la tête du client
    XID Technologies lance un logiciel de reconnaissance faciale permettant une identification biométrique sur les ordinateurs personnels. Cette offre multi-utilisateurs est destinée à un large public
  • Le lecteur d'empreintes d'Eikon arrive en France
    À l'occasion de Macworld San Francisco, UPEK annonçait que son lecteur d'empreintes était désormais compatible Mac. Cette solution est maintenant commercialisée en France par Blizz Partners
  • Au Japon, un logiciel identifie les fumeurs majeurs
    Alors que dans certains coins du monde on se sert de logiciels pour traquer et identifier les terroristes, notamment dans le Transportation Security Agency, au Japon, on a recours à la reconnaissance faciale pour empêcher les mineurs d'acheter des cigarettes dans des distributeurs automatiques..
  • IDactis et Impact Technologies apportent ainsi une solution clé en main aux établissements de santé
    IDactis et Impact Technologies répondent à l'attente des entreprises de santé qui doivent appliquer le décret du 15 mai 2007 sur la protection de l'accès aux données des patients par une carte nominative.
  • ERP : Accenture s'associe à TechniData
    La firme souhaite s'investir dans les nouveaux moyens de paiement et les solutions de gestion financière (biométrie, sécurité).
  • Canada - Inquiétudes pour la vie privée
    L'instauration dans plusieurs provinces canadiennes d'un permis de conduire contenant des données biométriques pour répondre aux normes américaines inquiète la commissaire à la protection de la vie privée du Canada, Jennifer Stoddart.
  • Passeport biométrique : Thales contrarie la ministre Michèle Alliot-Marie
    La France, qui s’apprête à prendre la présidence de l’Union européenne, risque de ne pas pouvoir tenir les délais prévus dans la mise en service du passeport biométrique, dont la généralisation, conformément à un accord européen de décembre 2004, est programmée pour 2009. Le groupe Thales a en effet déposé le 13 mai un recours en référé devant le Tribunal administratif de Paris contre l’Agence nationale des titres sécurisés (ANTS), l’établissement public créé l’an dernier sous l’égide du ministère de l’Intérieur afin de coordonner les aspects techniques des nouveaux documents sécurisés (passeports, cartes d’identité ou carte grises).
  • Everbee propose une clé USB pour leurrer votre PC et les spywares qu'il héberge
    La société française commercialise des clés USB et des disques durs, munis de processeurs embarqués, censés garantir une sécurité maximale.
  • La reconnaissance faciale s'invite dans les portables
    Après Lenovo, Toshiba propose à son tour des portables équipés d'une technologie de reconnaissance faciale permettant d'ouvrir une session Windows Vista.
  • Accenture crée une vitrine technologique sur les paiements
    Accenture vient d'annoncer l´ouverture, dans son Centre de recherche et développement de Sophia Antipolis, d´une « plate-forme technologique dédiée aux innovations dans le secteur des paiements ». L´Accenture Payments Innovation Showcase mènera « des travaux de R&D sur les technologies qui seront mises en œuvre dans le cadre des prochaines évolutions du secteur des paiements : communications mobiles et autres technologies de paiement aux points de vente, connexion banque-entreprise, traitements, modèles de processus, biométrie, réglementation, espace unique de paiement en euro, sécurité... »
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 15 mai 2008

  • Safran : contrat en Guinée Conakry pour Sagem Sécurité
    Sagem Sécurité livrera au Ministère de l'Intérieur et de la Sécurité (MIS) et à la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), 1.000 stations portables d'enrôlement et un système AFIS civil de traitement qui permettront l'enregistrement des données biométriques des électeurs dans le but d'établir des listes électorales sécurisées.
  • USA: compagnies aériennes prélèveront les empreintes des passagers
    Le gouvernement américain veut imposer aux compagnies aériennes et maritimes l'obligation de prélever électroniquement les empreintes digitales de tous les ressortissants étrangers qui visitent les Etats-Unis. Ce projet sera présenté officiellement ce mardi, rapporte le "Washington Post".
    Autres articles : www.levif.be - www.ouest-france.fr - www2.canoe.com -
  • ADN, 55 ans seulement !
    Le 25 avril, la communauté scientifique célébrera le 55e anniversaire de la publication de la découverte de la structure de la molécule d'ADN (acide désoxyribonucléique), l'une des plus importantes découverte du XXe siècle. L'article qui tenait d'ailleurs en une seule page a valu à ses jeunes auteurs, le biologiste James WATSON et le physicien Francis CRICK, le prix Nobel de médecine quelques années plus tard.
  • La reconnaissance faciale testée en Grande-Bretagne
    Cet été, le contrôle des passeports par les services d'immigration dans les aéroports britannique se fera de manière automatique. Les Européens passant par les aéroports du Royaume-Uni cet été de­vront se soumettre aux regards inquisiteurs de caméras très particulières. La police des frontières britannique va tester un système de reconnaissance faciale pour renforcer les contrôles des passeports, a révélé hier le quotidien The Guardian. «Le dispositif de sécurité aux frontières dont dispose la Grande-Bretagne est un des plus stricts au monde, a expliqué le ministre britannique de l'Immigration Liam Byrne. Mais ce travail de vérification poussé prend du temps, or nous souhaitons éviter les trop longues périodes d'attente.»
    Autres articles : www.zebulon.fr -
  • La solution de reconnaissance faciale de Cross Match Technologies sécurise des casinos allemands
    Le système d’identification FaceSnap/FaceCheck de Cross Match examine chaque visiteur individuellement sans interaction physique directe. Des caméras vidéo spéciales enregistrent les données faciales de chaque visiteur à l’entrée du casino et comparent le balayage à une base de données pour identifier les menaces potentielles. Les joueurs bannis se font interdire automatiquement l’accès au casino avec FaceSnap/FaceCheck, qui sert également d’élément public dissuasif pour les visiteurs suspects, assurant la sécurité des visiteurs du casino.
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
    Thierry Rousselin, co-auteur de "Sous surveillance !" a répondu aux questions des métronautes sur les techniques de "Big Brother".
  • En attendant la carte d'identité biométrique
    L'Homme aussi a droit à son code barre Le projet INES pourrait voir le jour prochainement. Il recensera des dizaines de millions d'empreintes digitales et de visages numérisés.
  • Sagem Sécurité à nouveau sélectionnée en Malaisie
    Sagem Sécurité annonce qu'elle vient d'être sélectionnée à l'issue d'un appel d'offres international en Malaisie pour la fourniture de la toute dernière version de son système d'identification biométrique AFIS MetaMorpho 4.0. Destiné à la résolution des affaires criminelles, cet AFIS de nouvelle génération remplacera un système existant déjà fourni à la Police Royale de Malaisie (Royal Malaysian Police) par Sagem Sécurité.
  • Supporters de foot dans l'oeil de Big Brother
    Les personnes se rendant dans un stade la saison prochaine pourraient être filmées et leur image comparée à la banque de données des hooligans. L'idée est de repérer les supporters violents interdits de stade ou de périmètre. Des tests d'identification biométrique ont été autorisés lundi par le Département de la Défense et des Sports (DDPS) et les essais ne seront pas limités aux enceintes sportives, a expliqué Roger Schneeberger, secrétaire général de la Conférence des directeurs cantonaux de la police.
  • Le visage devient un identifiant numérique
    Le logiciel URxD est capable de retranscrire la structure 3D d'un visage en une image en deux dimensions. Une technique qui pourrait mettre l'identification biométrique à portée de tous.
  • Passeport - Empreintes digitales et photo numérique
    C'est officiel. Le passeport biométrique nouvelle génération a été lancé hier par un décret paru au Journal officiel. Contenant une photo numérique et les empreintes digitales de son détenteur, il est appelé à succéder aux six millions de passeports électroniques fabriqués depuis avril 2006.
    Autres articles : www.lefigaro.fr - www.linformaticien.com - afp.google.com - www.lemonde.fr - www.lefigaro.fr - www.neteco.com -
  • Sécurité : des citoyens de plus en plus fichés
    Il ne s'écoule plus un jour sans que la police n'apporte la preuve de l'efficacité de ses fichiers. Le 11 avril 2008, la cour d'assises du Gard a condamné un ancien pompier à la réclusion criminelle à perpétuité pour le viol et le meurtre, en 1987, d'une lycéenne de 16 ans. L'homme a été confondu par son empreinte ADN prélevée dix-neuf ans après les faits et comparée à celles, archivées, qui avaient été trouvées sur sa jeune victime.
  • Ficher plus pour Surveiller mieux avec le nouveau Passeport biométrique
    Les vacances approchent à grands pas, les ponts du mois de mai et le retour des jours ensoleillés sont là pour nous rappeler qu’il n’est que temps de s’enquérir d’une destination paradisiaque où mettre les doigts de pied en éventail. Passionnés de plongée sous-marine, de trekking ou tout simplement de farniente ? En deux clics et trois mouvements, vous avez trouvé un petit coin de paradis sur la Toile, réservé vos billets pour l’autre bout du monde et il vous reste à vous occuper des formalités administratives…
  • BIOSENTIS s'implante à Bordeaux
    BIOSENTIS, une société française spécialisée dans l’équipement de contrôle d’accès par la technologie biométrique, vient de s'implanter à Bordeaux, dans le grand sud ouest, afin de commercialiser des produits de contrôle d’accès et de pointeuse biométriques.
  • PalmGuard optimise la précision et la facilité d’utilisation d’applications destinées au domaine de la sécurité
    Bioguard, un fournisseur haut de gamme de solutions biométriques daptées à une grande variété d’applications, a annoncé aujourd’hui le lancement de PalmGuard, un système d’authentification biométrique avancé, vérifiant l’identité d’individus en reconnaissant le modèle unique des veines de la paume de leur main.PalmGuard optimise la précision et la facilité d’utilisation d’applications destinées au domaine de la sécurité, en combinant la découverte de la technologie d’identification des veines de la paume de la main de Fujitsu avec l’aspect compact du produit BioGuard.
  • Passeports biométriques - L’avis de la Cnil a été ignoré
    C’est contre l’avis de la Cnil et sans passer par le Parlement que Delphine, le nouveau système de traitement des données personnelles, va être institué.
    Autres articles : www.agoraflux.com - www.fairelejour.org - afp.google.com - www.liberation.fr -
  • Le passeport biométrique se met le doigt dans l’oeil
    Le passeport avec empreinte digitale arrive. Mais à quoi servent ces empreintes digitales dans la puce du passeport si un enfant peut se bricoler une fausse empreinte et un faux doigt ? La recette est sur le Net. Les experts en sécurité avaient prévenu : la biométrie, c’est pratique, mais pas magique.
  • Alphatronics propose les lecteurs d’empreintes digitales Lumidigm dans une solution de contrôle d’accès
    Un lecteur d’empreintes digitales multispectral unique en son genre garantit la fiabilité dans tous les environnements
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 21 avril 2008

  • La Suisse, paradis des banques... de données
    Données biométriques, empreintes digitales et banque de données: le nouveau passeport, qui devrait être introduit en 2009, repose toutes les interrogations sur la protection des données personnelles et les risques d'abus. Avec la multiplication des banques de données publiques et privées, la Suisse est en train de devenir le premier pays européen à ficher systématiquement tous les détenteurs de papiers d'identité.
  • La biométrie, un outil fiable mais vulnérable
    Les Canadiens sont de plus en plus nombreux à se laisser scruter l'iris de l'oeil lorsqu'ils rentrent au pays pour s'éviter la file d'attente conduisant à un douanier. Les étrangers -- à l'exception des Canadiens -- qui veulent entrer aux États-Unis doivent désormais se soumettre à un relevé de leurs empreintes digitales en plus de présenter un passeport contenant une puce dans laquelle sont stockées, entre autres, leurs empreintes digitales et leur photo. Ces différentes données biométriques permettent d'identifier de façon irréfutable les individus. Mais ce qu'il adviendra de ces données est par contre un peu moins rassurant...
  • Zetes va fournir un passeport biométrique à la Côte d'Ivoire
    La Côte d'Ivoire a choisi de travailler à l'avenir avec un passeport électronique biométrique. Zetes sera pendant 15 années le partenaire technique de l'entreprise qui a décroché la concession.
  • Les empreintes digitales ne sont pas un bien privé, selon un responsable américain
    Les Canadiens ne devraient pas craindre le partage international de renseignements biométriques comme les empreintes digitales, croit le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, Michael Chertoff. Selon lui, les empreintes digitales sont comme les traces de pas: elles ne sont pas vraiment privées, parce qu'on peut les trouver sur différents articles partout à travers le monde.
    Autres articles : www.canoe.com -
  • Serge Filippini, IBtec : La biométrie, Le marché de demain…..aujourd’hui…
    IBTec Sas est un spécialiste des technologies de la reconnaissance et l’authentification par empreintes digitales, Cette société lyonnaise, créée il y a 20 ans, et spécialisée dans la reconnaissance digitale depuis 5 ans distribue et implémente des solutions biométriques. Serge Filippini, son directeur général présente sa société.
  • Le NAC2500 MS SOC d’IBtec se décline en 14 couleurs
    Nouvelles couleurs, nouvelles tendances, IBtec Sas le spécialiste de la reconnaissance biométrique par l’empreinte digitale annonce la disponibilité de son produit phare le NAC2500 MS SOC (store on card) en 14 coloris différents.
  • Poignée Biométrique IBtec NDL-600
    IBtec, le spécialiste de la reconnaissance biométrique par l’empreinte digitale annonce la disponibilité de sa toute nouvelle serrure biométrique IBtec NDL-600 produit par Nitgen. Ce nouveau produit inclut entre autre une ouverture par reconnaissance digitale et/ou code pin et commande à distance par télécommande (jusqu’à 10 télécommandes par poignée) avec sonnette intégrée, alarme antivol et détecteur d’incendie.
  • Des aéroports sans files d'attente grâce à la technologie
    Les longues files d'attente devant les postes d'enregistrement et les points de contrôle, qui transforment les terminaux d'aéroports en parcours du combattant, ne seront bientôt plus que d'irritants souvenirs.
  • Everbee permet de concilier mobilité et protection des données
    Président fondateur de la société Everbee, Philippe Rechsteiner présente cette jeune société spécialisée dans les supports de stockage (clé USB, disque dur) sécurisés à destination des travailleurs nomades.
  • Belgique - Données biométriques: la commission vie privée inquiète
    Les entreprises et les écoles ne devraient pas utiliser à tort et à travers les techniques biométriques de reconnaissance, dit, dans un premier avis, la Commission de protection de la vie privée. L'information est rapportée par De Morgen jeudi.
  • Bruxelles veut un fichier centralisé des empreintes digitales
    La Commission européenne propose de réaliser "une base de données centralisée d'empreintes digitales" pour "faciliter l'échange d'informations entre services répressifs et prévenir le phénomène de radicalisation", ce listing permettrait de lutter "contre la criminalité organisée et le terrorisme" et de "garantir la libre circulation des personnes au sein d'une Union élargie
  • Accès américain aux données policières?
    La Commission européenne a émis l'idée jeudi d'accorder aux Etats-Unis un accès limité aux banques de données policières de l'UE. Les Américains demandent, sans être très précis, l'accès à certaines informations qui se trouvent dans le Système d'information Schengen (SIS), une banque de données européennes qui comprend par exemple les empreintes digitales des demandeurs d'asile ainsi que l'identité de personnes recherchées.
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 11 avril 2008

  • Une carte d'identité biométrique au Maroc
    Rabat, Maroc - La Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) du Maroc a annoncé la mise en circulation, à partir du 1er avril, d'une carte nationale d'identité biométrique afin de faciliter les procédures administratives et de lutter contre le banditisme.
  • L'empreinte digitale du ministre de l'Intérieur allemand publiée par des hackers
    Un groupe de hackers allemand a révélé l'empreinte digitale de l'index droit du ministre de l'Intérieur allemand, Wolfgang Schäuble. Selon le site du Spiegel , c'est dans sa revue du 29 mars que le Chaos Computer Club a publié l'information biométrique de l'homme politique, membre de l'Union chrétienne-démocrate. Pour obtenir la précieuse empreinte, un sympathisant du groupe a réussi à récupérer un verre dans lequel le ministre avait bu, lors d'un colloque public. L'empreinte a, par la suite, été reproduite sur une petite feuille en plastique, de façon à ce que n'importe qui puisse l'appliquer sur son propre index et usurper l'identité du ministre. Ainsi, un scanner d'empreinte digitale, système de contrôle d'identité pourtant très sécurisé, peut facilement être dupé.
    Autres articles : www.gizmodo.fr -
  • Canada - Solutions Next-Media : une nouvelle entreprise
    Systèmes de surveillance, biométrie et formations en informatique. Fondée en janvier 2008, l'entreprise Solutions Next-Media www.next-media.org), qui a officiellement ouvert ses portes le 15 mars, propose des solutions technologiques aux problèmes d'accès et de sécurité. De plus, elle comporte un volet informatique qui répond à de nombreuses attentes : la création de sites Web et les formations en informatique remportent déjà un vif succès.
  • Les États-Unis renforcent les contrôles biométriques aux frontières
    Afin de renforcer le contrôle des étrangers visitant les États-Unis, les postes-frontières américains vont être dotés de nouveaux appareils de collecte des informations biométriques. Avant la fin de l'année, tous les postes seront équipés de scanners d'empreintes digitales plus rapides, permettant d'analyser les dix doigts des mains en un temps réduit. De quoi satisfaire les agents des douanes (Customs and Border Protection) qui se plaignaient de la lenteur du traitement des flux de voyageurs.
  • Le Contrôleur européen de la protection des données rend ses recommandations sur la révision du règlement relatif au passeport biométrique
    Selon le Contrôleur européen de la protection des données (CEPD), si "l'introduction de dérogations a l'obligation de donner ses empreintes digitales, fondées sur l'âge de la personne ou sur son incapacité à fournir ses empreintes digitales" est justifiée, en revanche il apparaît que leur nombre est "insuffisant pour remédier aux imperfections de la biométrie, notamment l'impact d'une erreur d'identification ou l'impossibilité de s'enregistrer".
  • Biométrie : des chercheurs américains améliorent la sécurité des technologies
    Le Nist a présenté deux modèles d’authentification destinés à l’accès sécurisé des personnels fédéraux. Les chercheurs de l’US National Institute of Standards and Technology (Nist) ont mis au point une technologie d’identification par empreintes digitales qui répond aux critères de précision standard pour les cartes d’identification fédérales.
  • Hitachi acquiert une participation majoritaire dans M-Tech Information Technology
    Hitachi a annoncé avoir acquis une participation majoritaire dans M-Tech Information Technology, Inc., un fournisseur de premier plan de logiciels et de services de gestion d’identité. La transaction ajoute au portefeuille de solutions de confidentialité des informations d’Hitachi, les logiciels et services de gestion d’identité de M-Tech.
  • Un vestiaire biométrique
    Dans la vague du tout à l’automatisation, voici venu le vestiaire biométrique. Un concept qui devrait fureur dans toute les capitales branchées du globe parce qu’il répond à une situation très embarrassante dans laquelle tout le monde s’est retrouvé au moins une fois dans sa vie : la perte de votre ticket de vestiaire lors d’une soirée.
  • Les empreintes digitales ne sont pas un bien privé, selon un responsable américain
    Les Canadiens ne devraient pas craindre le partage international de renseignements biométriques comme les empreintes digitales, croit le secrétaire américain à la Sécurité intérieure, Michael Chertoff. Selon lui, les empreintes digitales sont comme les traces de pas: elles ne sont pas vraiment privées, parce qu'on peut les trouver sur différents articles partout à travers le monde. Le Canada travaille en collaboration avec les États-Unis, l'Australie et le Royaume-Uni à élaborer un échange systématique de données biométriques, soit des identifiants uniques comme les empreintes digitales, l'image faciale et le balayage de l'iris.
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 30 mars 2008

  • Le visage comme passe-partout
    Banques privées ou compagnies pharmaceutiques , de plus en plus d'entreprises choisissent la reconnaissance faciale en trois dimensions pour accéder à leurs bâtiments. Une technologie développée en Suisse. Ce système de reconnaissance faciale est développée en Suisse par la société genevoise Bioscrypt. Sa technologie a déjà séduit des entreprises de tous secteurs comme la banque privée Pictet ou Philipp Morris, à Lausanne
  • La police britannique va utiliser les images des caméras de surveillance pour identifier les criminels
    La police de Grande-Bretagne va utiliser les caméras de surveillance pour "reconnaître" les criminels, a rapporté mercredi Sky News. Le projet récemment dévoilé d'une base de données constituée de photos de visages utilisera des techniques de "cartographie faciale", selon le média
  • Un système révolutionnaire de lentilles qui se règlent seules
    Ses premières utilisations seront certainement dans l'amélioration de la vision des robots ou des systèmes de reconnaissance faciale
    Autre article : www.atelier.fr - www.clubic.com -
  • Burundi, Recensement des fonctionnaires : le groupement CTB/SOFOS choisit de collaborer avec ZETES
    Mandatée par un consortium composé de la Coopération Technique Belge (CTB) et de SOFOS Consultants, un groupe de consultants internationaux, Zetes est chargée de fournir les systèmes d’enrôlement biométrique et de production des cartes identifiant les quelques 58.000 fonctionnaires du pays. Zetes et son partenaire local NSI assureront la fourniture des équipements, la formation technique des personnels, ainsi que la maintenance, sous la supervision du Groupement CTB/SOFOS qui coordonne l’ensemble des activités de préparation des opérations, puis de déploiement des équipes et enrôlement des fonctionnaires sur le terrain. Ce projet, qui doit permettre aux autorités de gérer de façon efficace les données relatives aux personnes travaillant pour l’Etat, est financé par la Banque Mondiale
    Autres articles : www.datanews.be -
  • Une clé pour virtualiser le poste de travail
    La société française Everbee lance une gamme de clés USB intelligentes à l'attention des salariés en situation de mobilité. L'offre consiste en une clé "bootable", avec lecteur biométrique. Elle est dotée d'un temps d'accès rapide grâce à un mini-processeur embarqué de type SpearHeard. Ce dernier contient les règles de sécurité. Des règles qui ne peuvent pas être modifiées par l'utilisateur ce qui garantit l'intangibilité de leur politique de sécurité.
  • NEC et Daon permettent au projet japonais de système d'identification biométrique d'atteindre une vitesse de déploiement inégalée
    En tout juste 9 mois, NEC Corporation et Daon ont permis au système de contrôle frontalier du Japon de passer de l'étape de l'acquisition à celle du déploiement à l'échelle nationale, permettant ainsi le lancement efficace en temps opportun d'un système de contrôle frontalier biométrique multimodal destiné à la deuxième économie en importance au monde. Le système a été mis en service en novembre 2007 et, le premier matin, il a permis d'identifier plus de 10 000 voyageurs à l'aéroport international de Narita.
  • Safran : Sagem Sécurité retenu pour le projet Turbine
    Sagem Sécurité, la filiale du groupe Safran, annonce qu'elle est désignée pour coordonner le projet européen Turbine dans le cadre du 7ème Programme Cadre de Recherche et de Développement de l'Union Européenne. Ce projet s'étend sur 3 ans et a pour objectif de proposer des solutions avancées de gestion d'identité numérique, combinant la reconnaissance automatique de l'empreinte digitale à des techniques cryptographiques innovantes.
    Autre article : www.tradingsat.com -
  • Guinée - LEGISLATIVES, Sagem gagne la partie
    La Centrale d’Achats IAPSO (Inter Agency Procurement Services Office), la seule centrale d’achats habilitée à assister toutes les agences des Nations Unies dans les procédures d’achats de biens et services a retenu la société SAGEM pour la fourniture des kits d’enregistrement des électeurs. La Centrale en a informé le PNUD et la Commission Européenne.
  • Canada - «Poinçonner» avec la main au travail
    De plus en plus de grandes sociétés adoptent ce type d’appareils de lecture optique pour mieux contrôler les présences et les absences au travail de leurs employés
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 14 mars 2008

  • La solution IDactis Security intègre la nouvelle version du capteur biométrique d’ID3 Semiconductors
    IDactis, fournisseur de solutions de biométrie, authentification et Single Sign-On, annonce le renouvellement de son partenariat avec la société ID3 Semiconductors.
  • Quand la machine explore les pensées visuelles
    Des chercheurs de Berkeley ont développé un modèle informatique capable de "deviner" une image perçue par un individu. Un autre pas important pour la conception de machines capables de lire les pensées est franchi.
  • Sécurité électronique : quelques données chiffrées
    Selon les résultats du Baromètre européen sur le marché de la sécurité électronique, le marché mondial de la sécurité électronique aurait atteint, selon les estimations de cette enquête, 108 milliards d’euros en 2006. Ce qu’il faut souligner c’est que ce marché est encore fragmenté. De son côté, le marché européen est estimé à près de 12,7 milliards d’euros en 2006 et connaît actuellement une croissance importante qui devrait se poursuivre dans les années à venir. Avec environ 1,78 milliard d’euros, la France était le 3ème marché en Europe en 2006
  • Les Britanniques auront bientôt une carte d'identité biométrique
    La carte d'identité arrive en Grande-Bretagne. Le précieux document avait été supprimé en 1952. Le sujet est très sensible dans un pays qui a toujours été soucieux de protéger les libertés individuelles de ses citoyens. Sous la pression d'association de défense des libertés civiques le gouvernement a du renoncer, du moins provisoirement, au caractère obligatoire de cette carte d'identité biométrique.
    Autres articles : www.swissinfo.ch - www.edicom.ch - www.romandie.com -
  • La biométrie : identification des individus à partir de caractères biologiques
    La biométrie est une méthode d'identification des individus à partir de caractères biologiques, dont l'empreinte digitale est la technologie dominante. De nos jours, la biométrie s'est largement diversifiée et porte le plus généralement sur le contour de la main, la reconnaissance faciale, le réseau veineux, l'ADN, l'identification par l'iris ou encore par la voix.
  • Biométrie pour Bioman
    La biométrie connaît une évolution importante. De nouvelles lentilles intelligentes aux capteurs ADN, nous assistons à une fusion du corps humain et des technologies. Inquiétante et fascinante, la biométrie entre inévitablement dans notre quotidien…
  • Quand la caméra capture l'émotion du consommateur
    La caméra ne se contente plus de filmer, elle est capable d'identifier certains des sentiments ressentis par son propriétaire. Du pain béni pour les secteurs du marketing et de la sécurité.
  • Coopération anti-terroriste renforcée entre Berlin et Washington
    Les États-Unis et l'Allemagne ont signé mardi à Berlin un accord visant à renforcer la coopération en matière de lutte contre la criminalité et le terrorisme, notamment par l'échange de données informatiques sur les suspects.... y compris les empreintes digitales, de personnes soupçonnées de terrorisme. Il ouvre également la porte à un échange, au cas par cas, des données ADN de suspects.
    Autres articles : www.french.xinhuanet.com - www.dw-world.de -
  • Suisse - Feu vert définitif au passeport biométrique
    Le passeport biométrique va se généraliser en Suisse. Dès l'été 2009, ce document contiendra une puce avec photo numérisée et empreintes digitales. Il permettra notamment de se rendre sans visa aux Etats-Unis. Au nom de la protection de la sphère privée, une partie de la gauche s'y est opposée. La PDC fribourgeoise Thérèse Meyer, elle, a elle défendu son introduction à la tribune du National.
    Autres articles : www.tsr.ch - www.rfj.ch - info.rsr.ch - www.romandie.com -
  • Reconnaissance immédiate pour scanners d'empreintes digitales de personnes vivantes
    Le spécialiste hambourgeois de la biométrie DERMALOG dévoile une nouvelle version de logiciel pour son scanner d'empreintes digitales ZF1 au salon CeBIT 2008, faisant de la reconnaissance immédiate d'empreintes digitales de personnes vivantes une réalité. Ce nouveau module augmente de façon considérable la sécurité de l'appareil, qui est utilisé avec succès par les bureaux de l'état civil allemands depuis novembre 2007.
  • Aux Subsistances, lieu artistique à Lyon, installation biométrique illégale
    « Tous les traitements comportant des données biométriques doivent faire l’objet d’une autorisation préalable de la CNIL. Aucun dispositif biométrique n’a fait l’objet d’un « label CNIL » ou d’un agrément a priori. » « Comme elle l’a déjà rappelé à l’occasion des quatre refus d’autorisation délivrés le 12 janvier 2006, la CNIL considère que le traitement, sous une forme automatisée et centralisée, des empreintes digitales ne peut être admis que dans la mesure où des exigences impérieuses en matière de sécurité ou d’ordre public le justifient. » (cnil) C’est le système utilisé actuellement aux Subsistances. A ce jour aucune autorisation de la CNIL n’a été présentée à ceux qui refusent de l’utiliser. Et personne n’a respecté notre droit d’opposition.
  • Livre blanc Trend Micro LeakProof : Pour empêcher la fuite d’information
    LeakProof empêche les fuites de données grâce à une approche unique associant une application de stratégies au niveau des points finaux à une technologie d’empreinte digitale haute précision et une méthode de correspondance de contenus. Deux composants clés, le logiciel Anti-Leak Client et l’appliance DataDNA Server, se complètent pour protéger les actifs d’informations confidentielles contre la perte de données, le vol de données et les menaces internes
  • Le travail du Conseil de l'Europe sur la biométrie
    Le Conseil de l'Europe a émis un "rapport d’étape sur les principes de l’application de la Convention 108 à la collecte et au traitement des données biométriques". Ce rapport a été preparé par le Comité Consultatif de la Convention pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel (T-PD) du Conseil de l'Europe. Il a été rendu public en février 2005 par le Conseil de l'Europe afin de contribuer aux débats et projets en cours sur la biométrie dans plusieurs Etats membres du Conseil de l’Europe et instances internationales, telles que l’OCDE (Organisation pour la Coopération et le Développement Economique) et l’OACI (Organisation de l’Aviation Civile Internationale). Il contient une analyse des spécificités de la biométrie, une discussion sur les critères pour le choix de l'architecture des systèmes biométriques et des conseils pour l'application à la biométrie des principes de la Convention pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel (Convention 108) .Reconnaissant que de nombreux aspects de la biométrie ne sont pas encore complètement connus, ce rapport ne tire pas de conclusions définitives et pourra être révisé ou complété par le Conseil de l'Europe dans le futur. L'OCDE est observateur au Comité Consultatif de la Convention pour la protection des personnes à l’égard du traitement automatisé des données à caractère personnel (T-PD) du Conseil de l'Europe. Le Conseil de l'Europe a le statut d'observateur au groupe de travail sur la sécurité de l'information et la vie privée (GTSIVP) de l'OCDE.
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 03 mars 2008

  • La Cnil accroît ses contrôles des fichiers informatiques
    La Cnil a accru sensiblement ses contrôles en 2007, en hausse de 21% par rapport à 2006, et envisage un "ambitieux" programme en 2008, portant notamment sur les fichiers des Renseignements généraux (RG), selon un rapport rendu public mercredi
    Autres articles : www.01net.com -
  • Biométrie : La cantine à portée de mains
    Le lecteur biométrique de la société Alise permet d’identifier un élève par l’analyse du contour de sa main.©AliseLa société française Alise a équipé 110 restaurants scolaires d’un système biométrique qui permet aux élèves de s’identifier en posant simplement leurs mains sur un lecteur.
  • Le portrait biométrique à la Cité des télécoms
    « Biométrie, le corps identité » est la nouvelle expo à la Cité des télécoms. Elle met en avant les technologies de demain qui touchent l'humain. On se croirait presque dans un feuilleton des Experts, la série phare qui met en avant des policiers scientifiques. A la Cité des télécoms à Pleumeur-Bodou, le visiteur pourra en effet tout savoir sur son profil biométrique par le biais de son ADN, de ses empreintes digitales, de son iris, de son visage ou encore de la géométrie de sa main.
  • La biométrie passe par les cartes
    Carte avec capteur d'empreinte intégré, papiers d'identité utilisant le visage, la signature ou encore l'ADN... L'innovation est plus que vivace dans le domaine de la biométrie.
  • Authentification : le cryptogramme visuel veut remplacer la carte à puce
    Cronto propose des applications dédiées aux transactions en ligne basées sur une signature visuelle. Une alternative possible au système de carte à puce.
  • La voix est une solution de biométrie économique
    PerSay s'associe au fournisseur de technologies de reconnaissance vocale Telisma pour rendre ses solutions de biométrie basées sur la voix plus accessibles. Notamment aux pays émergents.
  • Quand l'ordinateur reflète la forme humaine
    Wizkid est un système d'information robotisé pouvant être contrôlé à distance via les mouvements de la main. Doté d'une technologie de reconnaissance visuelle, il est capable d'interagir avec les personnes qui l'entourent.
  • François-Pierre Le Page, Mobil Gov : Devenez Pro-actif en anticipant les attaques
    Mobil Gov est un spin off du projet Européen eJustice dont l’objectif était de définir des standards d’utilisation de la biométrie. Crée en 2004, la société va s’introduire en bourse pour se donner une surface financière suffisante pour se déployer en Europe et aux Etats François-Pierre Le Page, Directeur Général de Mobil Gov explique sa stratégie.
  • Olivetti aime la couleur
    L'une de leurs caractéristiques est l'option d'authentification biométrique pour la vérification de l'identité de l'utilisateur.
  • La carte qui laisse une trace
    Face à la sensation d’insécurité des consommateurs pour réaliser leur achat via Internet, Siemens a inventé la carte qui laisse une trace. Une carte qui aura besoin de l’empreinte digitale de son propriétaire, que ce soit pour réaliser des opérations bancaires via le distributeur automatique ou pour procéder à un achat quelconque sur Internet. L’objectif est d’augmenter la sécurité de la banque "On line" sans avoir à utiliser ni hardware ni software supplémentaire.
  • Michèle Alliot-Marie souhaite développer le traitement des délits par la police scientifique
    La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie souhaite que "100%" des cambriolages, des vols de véhicules et des délits de voie publique fassent l'objet d'enquêtes de la police technique scientifique (PTS) quand des traces sont "exploitables".
    Autre article : www.lefigaro.fr -
  • Suisse - Le passeport biométrique n'enterrera pas la carte d'identité
    D'ici à 2009, tous les passeports seront biométriques. Mais une commission du National exige que la simple carte d'identité, qui répond aux besoins d'une grande partie de la population, soit maintenue. Les citoyens suisses devraient continuer à pouvoir demander une simple carte d'identité, non biométrique, à leur commune de domicile. La commission compétente du National a apporté cette précision au projet visant l'introduction définitive, en 2009, du passeport biométrique.
  • Canada - En cas de disparition d'enfants : Programme ID-KID : une carte d'identité fait la différence
    Absent de la région depuis près de 10 ans, le programme d'identification ID-KID offre l'occasion aux parents de se procurer une ou plusieurs cartes d'identité pour leur enfant. "Sur cette carte plastifiée, on retrouve la photo de l'enfant, une description physique, des renseignements tels le poids, la grandeur, la couleur des yeux et des cheveux, des empreintes digitales, le nom et l'adresse des parents."
  • Canada - Passeport doté d'une puce électronique
    Les voyageurs canadiens perdront bientôt moins de temps aux frontières grâce à la mise en place d'un passeport doté d'une puce électronique et qui aura une durée de vie de 10 ans.
  • Nanoident lance une filiale à Montbonnot
    Le groupe Nanoident, basé à Linz en Autriche, lance une filiale dans le secteur de la biométrie : Nanoident Biometrics à Montbonnot Saint Martin (38). Au cours de l’année 2007, l’entreprise a réalisé plusieurs premières mondiales, comme l’impression du premier système générique de lab-on-chip complet. Plusieurs récompenses ont souligné le dynamisme de cette entreprise du secteur de l’électronique imprimée. Le lancement de Nanoident Biometrics augure de l’arrivée d’un acteur de poids dans ce secteur. L’AEPI a accompagné l’implantation de l’entreprise en Isère.
  • L'humain fusionne avec l'information
    L'avènement des humains bioniques n'est plus si lointain. Avec les technologies en préparation dans les laboratoires, l'homme ne gère plus la machine. Il la digère, il l'absorbe : il devient la donnée.
  • Alex Türk, Cnil : « La Cnil devrait être financée par les entreprises et les administrations »
    Le président de la Commission nationale de l’informatique et des libertés revient sur les trente ans de son organisme. Réussites et échecs, bouleversements intervenus depuis 1978 et surtout défis à relever, de plus en plus dans un contexte international.
  • AXESS’IN - L’AX340E : la serrure biométrique (empreinte digitale) la plus aboutie du marché !
    L’AX340E est la serrure biométrique la plus efficace et la plus complète au monde car elle est la seule à être équipée d’une fonction réseau TCP/IP (en option). Elle s’adaptera à toute porte standard grâce à sa mortaise européenne 2 points (ou 4 points en option) et rendra votre quotidien plus sûr et plus confortable ! De plus, son design unique (anti poussière, anti humidité) et la qualité de ses matériaux (anti vieillissement, anti corrosion) lui procurent une robustesse sans égal et permettent de l‘installer en extérieur (sous couverture). Elle peut enregistrer jusqu’à 300 utilisateurs et convient parfaitement à une utilisation particulière (maison, appartement…) ou professionnelle (bureaux, salles sensibles…).
  • Le projet MTM – Reconnaissance de la parole et du locuteur sur une plateforme embarquee
    Fichier PDf présentant le projet
  • Reconnaissance immédiate pour scanners d'empreintes digitales de personnes vivantes
    Le spécialiste hambourgeois de la biométrie DERMALOG dévoile une nouvelle version de logiciel pour son scanner d'empreintes digitales ZF1 au salon CeBIT 2008, faisant de la reconnaissance immédiate d'empreintes digitales de personnes vivantes une réalité. Ce nouveau module augmente de façon considérable la sécurité de l'appareil, qui est utilisé avec succès par les bureaux de l'état civil allemands depuis novembre 2007.
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 18 février 2008

  • L’Europe tentée par le contrôle biométrique
    Bruxelles réfléchit à la mise en place d'un système de contrôle des visiteurs pénétrant dans l'espace européen. Chaque personne concernée serait fichée électroniquement.
    Autre articles : www.lemonde.fr - www.eitb24.com - www.lefigaro.fr - www.webmember.be - www.france24.com - canadianpress.google.com - www.zdnet.fr - www.euronews.net - www.larep.com -
  • Université AFCDP des Correspondants Informatique & Libertés : rôle du CIL, le spectre s’élargit
    « La biométrie est-elle réellement efficace ? Un point sur les techniques », par Bernadette Dorizzi, chercheur/enseignant à l’INT (désormais baptisée TELECOM & Management Sud Paris) et responsable du département Electronique et Physique, coordinatrice du projet GET bio-identité et du réseau d’excellence BioSecure.
  • Sagem Securité signe un partenariat avec Interpol
    Sagem Sécurité et Interpol ont signé un accord de partenariat dans le domaine des systèmes d'identification automatique par l'empreinte digitale, annonce Safran dans un communiqué. Au titre de cet accord, Sagem Sécurité fournira au secrétariat général d'Interpol et à ses 186 états membres la dernière version de son système de reconnaissance automatique d'empreintes digitales AFIS MetaMorphoTM.
  • Canada - Des passeports à puce pour les fonctionnaires
    Le gouvernement fédéral envisage de munir ses diplomates et ses fonctionnaires de passeports électroniques pour répondre aux standards internationaux de sécurité.
    Autre article : www2.canoe.com -
  • Un GPS multimédia ultrasécurisé
    Le Medion P4225 est le premier GPS avec lecteur d’empreintes digitales. Il bénéficie en plus d’une cartographie récente.
  • EMC : nouvelle technologie
    RSA, la Division Sécurité d'EMC et UPEK(R) Inc., un leader des solutions de sécurisation biométrique par empreinte digitale, annoncent l'intégration de la technologie exclusive RSA SecurID(R) au logiciel Protector Suite(R) QL 5.8 et au périphérique USB primé par la profession EikonTM Digital Privacy Manager - tous deux développés par UPEK. Cette collaboration permet d'associer l'ergonomie et la sécurité des solutions biométriques exploitées sur des millions de portables avec la solution leader d'authentification forte de RSA.
  • Senegal - Passeport numérisé biométrique
    Ousmane Ngom ouvre un centre de production au consulat du Sénégal à Paris Arrêter le bricolage pour trouver définitivement une solution au problème de passeport des Sénégalais de l’extérieur. C’est le sens que le ministre de l’Intérieur donne à l’ouverture à Paris d’un centre de production de passeports numérisés biométriques.
    Autre article : www.osiris.sn -
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 09 février 2008

  • Vers une base de données biométriques mondiale?
    Le renseignement américain lance la collecte des données biométriques à grande échelle. Le Guardian a récemment révélé que les Etats-Unis ont proposé à leur allié de la vieille Europe de partager les données biométriques recensées par les services de police britannique. Intitulé "Server in the Sky", le projet permettrait de mettre en commun toutes sortes de données, de l'iris de l'oeil, aux empreintes de la paume ou des doigts. D'autres informations personnelles pourraient être ajoutées, pour constituer cette nouvelle base qui regrouperait le profil de plusieurs millions de suspects.
    Autre arcticle : www.francesoir.fr -
  • Passeport biométrique : le vainqueur de l’appel d’offre bientôt connu
    En entendant la décision du Conseil d’Etat, l’ANTS, l’organisme chargé d’attribuer le contrat, poursuit l’analyse des candidatures
  • Lumidigm annonce une étape de financement de 7 millions de dollars
    Lumidigm, Inc. déploie des systèmes biométriques par imagerie multispectrale qui fonctionnent rapidement et efficacement sur tous les individus et dans toutes les conditions environnementales. Lumidigm offre une gestion d'identité avec protection de vivacité destinée aux applications d'identification civile, de point de vente, d'accès physique et logique, de pointage, et d'appareils électroniques portables.
  • La reconnaissance faciale plus précise en "fusionnant" les visages
    Un système de reconnaissance faciale automatique est bien plus précis lorsqu'il étudie un visage créé par la fusion en une seule image moyenne de plusieurs photos de la même personne.
  • Un fichier pour construire une forteresse
    La Commission de Bruxelles propose aux 27 de renforcer les contrôles contre les immigrants clandestins en créant notamment un fichier électronique des voyageurs étrangers.
  • Cross Match acquiert Labcal Technologies
    Cross Match acquiert Labcal Technologies Inc. afin d’étendre ses solutions d’authentification et d’identification biométriques portables et sans fil
  • Identification biométrique faciale par image vidéo
    Les chercheurs de l'entreprise ITV ont développé un système de reconnaissance biométrique du visage à partir d'une image vidéo. Ce système de reconnaissance est capable de repérer un visage dans une foule et de l'identifier rapidement.
  • Retard du programme des passeports biométriques français
    L'Agence Nationale des titres sécurisés est en attente de l'avis du Conseil d'Etat en ce qui concerne l'adaptation à la France du cadre européen définissant le passeport biométrique. Quatre consortiums ont répondu à l'appel d'offres correspondant et patientent. Le passeport biométrique a été annoncé pour octobre 2008, le calendrier semble en train de glisser. Afin de mettre en place ce passeport, tel que décidé par les instances européennes, un décret doit modifier le décret n° 2005-1726 du 30 décembre 2005 relatif aux passeports électroniques. C'est que le nouveau passeport doit enregistrer les images des empreintes digitales de deux doigts dans sa puce électronique, alors qu'il n'y a aujourd'hui que la photo du possesseur.
  • Passeport biométrique français: 4 consortiums candidats à l'appel d'offres
    Quatre consortiums composés de sociétés de services informatiques et de spécialistes de la sécurité se sont portés candidats à l'appel d'offres pour la mise en place du passeport biométrique en France, prévue pour octobre, ont-ils indiqué mercredi.
  • L'Europe suit les traces des Etats-Unis
    Jesús Torquemada. La proposition de la Commission Européenne pour le contrôle des frontières impliquera, si elle est approuvée, que l'U.E copie quasi au millimètre les dispositions que les Etats-Unis ont déjà adoptées.
  • Société Générale : sept questions sur une affaire mystérieuse
    Le trader a aussi usurpé les codes et les identifiants de certains de ses collègues. Un système pour le moins simpliste, «alors que l'on peut aujourd'hui utiliser la biométrie pour savoir qui se connecte et où il le fait», relève Philippe Tesler.
  • Cross Match acquiert Labcal Technologies Inc
    Cross Match acquiert Labcal Technologies Inc afin d'étendre ses solutions d'authentification et d'identification biométriques portables et sans fil Cross Match Technologies, Inc., un fournisseur mondial de solutions de gestion de l'identité biométrique, a annoncé qu'il avait fait l'acquisition des affaires d'authentification biométrique de Labcal Technologies Inc., chef de file canadien de solutions robustes d'identification et d'authentification biométriques mobiles et sans fil. Cross Match a aussi fait l'acquisition de la solution d'identification et d'authentification unique (SSO) SmartProfile de Labcal dans le cadre de la transaction. Labcal est un chef de file et un innovateur mondial offrant des plateformes informatiques portables robustes qui intègrent la biométrie, des technologies de cartes à puce, les communications sans fil et des logiciels d'application pour l'authentification mobile de personnes et de documents, tels que les cartes d'identité nationales, les passeportsélectroniques, les cartes d'avantages sociaux et diverses cartes d'identification pour les employés et les travailleurs. Les produits portables et robustes d'authentification biométrique de Labcal incorporent la lecture de cartes à puces et de technologies d'infrastructures à clés publiques (ICP) nécessaires pour offrir des solutions portables et sans fil efficaces et sécurisées. Labcal offre aussi des solutions d'authentification et d'identification (SSO) de pointe, uniques et sécurisées comportant ses lecteurs biométriques et de cartes à puce TruBlueMD.
  • Un jury international sélectionne les 8 finalistes du concours Gemalto SIMagine
    Dont : Precise BioMatch™ - Precise Biometrics (Suède) Cette solution sécurisée permet de comparer les empreintes digitales de l’utilisateur à celles stockées dans l’environnement protégé de la carte SIM, offrant ainsi un outil d’authentification convivial et fiable. La sécurité et la confidentialité du dispositif sont parfaitement assurées puisque la comparaison des empreintes s’effectue entièrement dans la carte SIM.
  • EASYDENTIC
    Chiffre d’affaires 2007 supérieur aux objectifs : 100% de croissance à 74,4 M€ Objectif de chiffre d’affaires 2008 confirmé à 115 M€
  • Haut de page

Revue de presse de Biometrie Online du 28 janvier 2008

  • La fin du billet d'avion papier repoussée au mois de juin
    Les compagnies aériennes membres de l'IATA bénéficient d'une nouvelle échéance pour émettre des titres de transport entièrement dématérialisés. Nouvelle date butoir : le 1er juin 2008
  • Projet pilote unique au Québec
    Un projet pilote vient d'être implanté à l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska concernant l'automatisation sécurisée et personnalisée des narcotiques.
  • La Cnil veut revoir la vie privée
    Alex Türk, président de la Cnil, s’est prononcé cette semaine pour la mise en place de standards internationaux pour la protection de la vie privée sur Internet. En se comparant au modèle américain, il souhaite donc instaurer des « standards supérieurs à ceux des États-Unis dans ce domaine ».
  • La biométrie de la main au collège “Fontenelle“ de Rouen est-elle liberticide
    Contesté par des parents d’élèves, le projet d’installer un système de contrôle d’accès par biométrie au restaurant scolaire du collège “Fontenelle“ à Rouen sera évoqué mercredi matin devant le tribunal administratif de Rouen. Dans l’attente d’un jugement, l’installation du dispositif a été gelée, a-t-on appris mardi d’une source proche du dossier.
  • Les Belges ne souhaitent pas payer de frais supplémentaires aux banques pour une meilleure protection de leur vie privée
    Quatre-vingts pour-cent des Belges changeraient de banque pour profiter d'une meilleure sécurité ou protection de leurs informations personnelles. Pourtant, seulement 1% des Belges serait disposé à payer un surplus pour bénéficier de cette protection. Et la grande majorité des Belges n'ont aucun problème à ce que les banques utilisent la biométrie pour contrôler leur identité. Ces informations ressortent d'une récente étude européenne menée à la demande du fournisseur de services informatiques Unisys.
  • La Cnil définit l’usage de l’empreinte digitale
    La Cnil a publié un guide pour encadrer les bonnes pratiques de la biométrie dans les entreprises. ©XalixLa Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) a publié un guide, à destination des entreprises, définissant les principaux critères d’autorisation au recours à des dispositifs biométriques.
  • Congo - Processus de paix dans la Lékoumou : pour une réinsertion de près de 300 ex- combattants
    Il s'est tenu, il y a quelques jours, à Sibiti dans le département de la Lékoumou, la troisième session du comité départemental du programme national de désarmement, démobilisation et réinsertion ( P.n.d.d.r). Selon un rapport rendu public lors de cette session, 295 ex- combattants regroupés autour de 55 micros projets bénéficient présentement, dans ce département, des financements dans le cadre de ce programme appuyé par la Banque mondiale.
  • Lenovo aborde enfin le marché grand public à l'international
    Le constructeur annonce IdeaPad et IdeaCenter, deux nouvelles gammes d'ordinateurs portables et de bureau en direction du grand public. ... Les PC sont notamment équipés de VeriFace, un système de reconnaissance faciale qui remplace la saisie du mot de passe au démarrage du système.
  • La biométrie est utile au microcrédit
    S'identifier par les empreintes. Le procédé, utilisé par plusieurs banques en Asie-Pacifique, semble simple mais efficace : il permet aux personnes illettrées de profiter de services de microcrédit.
  • IATA : le ticket aérien électronique reporté au 1er juin
    L'utilisation du billet électronique en remplacement du traditionnel billet en papier était prévue pour ce 1er janvier 2008. Mais des retards techniques contraignent l'association internationale des compagnies aériennes à reporter ce nouveau mode d'émission de titres de transport de 5 mois au 1er juin.
  • Praia se met à la biométrie
    Une opération d'établissement d'un fichier électoral pour des scrutins municipaux prévus en mai est en cours au Cap-Vert avec, pour la première fois dans l'histoire du pays, l'utilisation de données biométriques
  • Gemalto choisi par le Yémen pour son système d'identité électronique
    Le fabricant de cartes à puces français Gemalto a été choisi par le Yémen pour lui fournir son système d'identité électronique, qui inclut 10 millions de cartes d'identité électroniques, en vue des élections législatives d'avril 2009, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué
  • Ascom AG a décroché une commande de l'Office de la construction et de la logistique portant sur 3,5 mio CHF
    La filiale Ascom Security Communication a obtenu la commande de l'Upgrade du Swiss AFIS existant (système d'idendification automatique d'empreintes digitales), écrit l'entreprise dans un communiqué de jeudi. Ascom sera responsable de la livraison, l'intégration du système, la maintenance et le support. Le système d'informations AFIS a été installé en 2002 et est à la disposition du service de reconnaissance policier.
  • EASYDENTIC interview corrective
    L'action EASYDENTIC a perdu aujourd'hui 10% suite à un article paru dans la Lettre du Marché Libre... J'ai aussitôt contacté Mr P. FORNAS le PdG d'EASYDENTIC qui n'était pas au courant. Tout ceci est archi faux !! ...
  • Suisse - Nouveau passeport biométrique introduit dès 2009
    Un passeport biométrique contenant les empreintes digitales devrait être introduit définitivement à partir de l'automne 2009. Le Conseil des Etats a donné son aval à ce projet par 33 voix sans opposition. Le National doit encore se prononcer.
  • Passeport biométrique : le rôle des communes
    Alors que la gestion des cartes d'identité suscite un contentieux, les maires négocient avec l'Étatla mise en place du traitement des passeports. Des décrets pris en novembre 1999 et février 2001 sous-traitent aux municipalités un certain nombre d'opérations relatives à l'obtention de ce document (accueil, délivrance des formulaires, envoi des dossiers en préfecture, etc). Tout cela a un coût, non compensé par l'État.
  • Les mairies dans le viseur des photographes
    En vue du lancement du passeport biométrique, des mairies pourraient bientôt concurrencer les professionnels. Un groupement se mobilise. À l'horizon de 2009, le ministère de l'Intérieur prévoit de lancer le passeport biométrique. Celui-ci comprendra différentes informations dont les empreintes digitales du citoyen et sa photo d'identité. Dans cet objectif, l'État envisage de doter 2 000 mairies de l'Hexagone d'une station de prise de vues, dont 200 à brève échéance. Branle-bas de combat chez ceux dont la photo, d'identité et autres, est le gagne-pain quotidien.
  • Tokyo veut se doter de caméras à reconnaissance faciale en trois dimensions
    La ville de Tokyo envisage d'installer dans les lieux publics des caméras adossées à un système de reconnaissance faciale en trois dimensions (3D) pour repérer la présence de personnes recherchées et prévenir les actions terroristes, a-t-on appris de source officielle.
  • Luxembourg - Un passeport biométrique pour les étrangers
    Les modalités pour l'obtention du passeport biométrique, titre de voyage biométrique pour étrangers, apatrides et réfugiés, ont été adoptées vendredi en Conseil de gouvernement. Si le règlement grand-ducal ne change rien en ce qui concerne les passeports biométriques délivrés aux personnes de nationalité luxembourgeoise, il donne la possibilité aux étrangers, apatrides et réfugiés, de se voir délivrer ce document par les autorités luxembourgeoises.
  • Les résultats de Safran supérieurs aux attentes
    Le groupe technologique a vu son chiffre d'affaires progresser de près de 6% en 2007. Le secteur sécurité (biométrie, cartes à puce) a lui aussi enregistré une hausse spectaculaire de 17%, ainsi que la branche défense et sécurité, dont le chiffre d'affaires a progressé de 7,1%. En revanche, la hausse du chiffre d'affaires de la branche équipements aéronautiques a été plus modeste, à 2,2%: un chiffre que le groupe explique par l'attente des livraisons des équipements de l'Airbus A380, "dont la montée en cadence interviendra à partir de 2008". Enfin, c'est la branche communications (téléphones mobiles) qui a le plus souffert, avec un chiffre d'affaires qui a chuté de 31,5%. Safran note cependant une progression au second semestre, à la suite de l'accord de fourniture de modèles à Sony Ericsson et au resserrement de sa gamme.
  • Sagem Sécurité franchit le cap des 100.000 stations d'acquisition dans le monde
    Sagem Sécurité, la filiale de Safran, vient de passer le cap de 100.000 stations d'acquisition de données biométriques livrées dans le monde, à l'occasion du contrat de carte nationale d'identité du Royaume de Bahreïn. Fondées sur l'enregistrement de données biométriques à base de reconnaissance faciale et d'empreintes digitales, les stations d'acquisition Sagem Sécurité garantissent un haut degré de sécurisation dans la délivrance des documents d'identité. Leur conformité aux standards internationaux a permis la saisie des données personnelles de plus de 200 millions de personnes dans plus de 60 pays.
  • La société Michelin est autorisée à utiliser des dispositifs biométriques nouveaux
    Alors qu'elle vient de publier un guide sur l'usage de la biométrie par la reconnaissance des empreintes digitales, en insistant sur le fait qu'elle réserve cette technologie à des situations particulières justifiées par un fort impératif de sécurité, la Commission nationale informatique et libertés (CNIL) vient d'autoriser pour la première fois la mise en oeuvre de dispositifs reposant sur la reconnaissance du réseau veineux du doigt et de la voix.
  • NANOIDENT obtient un investissement considérable de la part d'un grand innovateur européen en technologie
    NANOIDENT Technologies AG, leader mondial en matière de développement et de fabrication de capteurs électroniques à base de semiconducteurs imprimés, et la société pan-européenne d'investissement MV Holding ont annoncé aujourd'hui l'investissement de MV Holding dans NANOIDENT. Les fonds serviront à accélérer la croissance de NANOIDENT et à développer davantage son avantage établi de premier entrant dans un secteur que les analystes IDTechEx estiment à hauteur de $300 milliards d'ici 2025. Les solutions de semiconducteurs imprimés de NANOIDENT abordent de nombreuses applications à valeur élevée que les semiconducteurs traditionnels à base de silicone ne peuvent pas aborder.
  • Un ordinateur qui analyse votre humeur
    Ne serait-il pas fantastique si votre ordinateur pouvait analyser votre humeur ? Les chercheurs du laboratoire des systèmes intelligents de l'université d'Amsterdam ont franchi une étape importante dans cette direction en développant un logiciel de reconnaissance faciale capable d'évaluer votre humeur à partir d'une simple webcam.
  • Les ordinateurs liront bientôt sur les lèvres
    Des chercheurs de l’Université d’East Anglia (UEA) ont trouvé le moyen de faire lire sur les lèvres à un ordinateur. Le projet, qui vient de recevoir £500′000 (673′000€) de l’Engineering and Physical Sciences Research Council anglais, deviendra prototype dans les deux ans à venir.
  • Visa mise sur l’innovation dans les paiements
    Cartes sans contact, paiement par téléphone mobile… Visa Europe compte sur l’innovation pour convertir le cash en électronique
  • Byosec propose ses solutions
    La biométrie connaît un engouement sans précédent à travers certains pays dans le monde. La croissance mondiale de la biométrie depuis quelques années est incontestable. En France, le marché de la biométrie est aujourd'hui peu développé du fait d'un très petit nombre d'acteurs français spécialisés.
  • Gabon : L’opposition dit non aux élections sans la biométrie
    Les partis politiques de l'opposition ont introduit le 21 janvier dernier auprès de la Cour Constitutionnelle un recours contre l'arrêté portant sur l’ouverture de la période de révision des listes électorales. L’opposition réclame toujours l’introduction de la biométrie dans la confection du fichier électoral.
  • Adam Tangun, Gemalto : "Un rapprochement avec Oberthur Card Systems n'est pas envisagé"
    Adam Tangun, vice-président marketing/ventes pour l'Europe, l'Afrique et l'Amérique latine chez Gemalto, spécialiste français de la carte à puce et de la sécurité numérique, fait le point sur les perspectives de développement du marché, de l'identité numérique au SEPA (Espace unique de paiement en euros).
  • IDactis renforce sa distribution
    Le fournisseur de solutions de biométrie et d'authentification, annonce la signature d'un partenariat commercial avec Feeder, grossiste spécialisé en solutions informatiques professionnelles. IDactis augmente ainsi son réseau de revendeurs en intégrant celui de Feeder et renforce ainsi sa couverture nationale. De son côté, Feeder complète son offre en matière de sécurité informatique grâce aux solutions d'identification unifiées et sécurisées des postes de travail d'IDactis, dont la solution IDactis Security pour Windows, les cartes à puces et les matériels de lecture de cartes.
  • UE: le commissaire européen à la Justice propose de prendre les empreintes digitales de tous les visiteurs
    Le commissaire européen à la Justice, aux Libertés et à la Sécurité, Franco Frattini, a proposé vendredi un plan destiné à prendre empreintes digitales de tous les visiteurs dans les 27 pays membres de l'UE et à enregistrer de façon électronique leurs entrée et sortie.
    Autre articles : canadianpress.google.com -
  • Suisse - Le passeport biométrique déclenche les hostilités en terre vaudoise
    Henri Rothen, chef du Service cantonal de la population (SPOP), défend une modernisation du contrôle des habitants – réation de quatre centres régionaux – qui passe mal dans les communes. Il répond aux critiques.
  • Souriez, vous êtes protégés
    Quand on aime, on ne compte pas. Loin des simples alarmes anti-intrusions, et des barrières infrarouges, les services de protection rapprochée et les systèmes d’alarme utilisant la biométrie s’insinuent lentement dans la vie des gens riches.
  • Haut de page
   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.