Biometrics for Government and Law Enforcement
Security & Counter Terror Expo
Global Iris Recognition Summit
Identity Management Symposium
Connect:ID 2018
Border Management & Technologies Summit 2018
Airport Security Summit
Money 20/20 - Europe
SDW 2018 - Security Document World
OFSEC - Oman Fire, Safety and Security Exhibition
Security Document Summit

Articles d'actualités sur la biométrie

Pour vous tenir informer des nouveautés et tendances du marché de la biométrie. Nouvelles technologie, nouvelles applications...

Authentification biométrique utilisant l'écran tactile des smartphones

Bodyprint fait une authentification biométrique en utilisant l'écran tactile capacitif en basse résolution qui devient un capteur de grande surface pour identifier les utilisateurs en fonction de leurs oreilles, leurs phalanges, leur paume de main ou leurs doigts lorsqu'il est pressé contre l'écran tactile.

Pour accepter un appel entrant, l'utilisateur place l'écran tactile sur son oreille. Bodyprint extrait les caractéristiques de l'image pour identifier l'utilisateur.

Les téléphones mobiles récents intègrent des scanners d'empreintes digitales pour authentifier les utilisateurs et remplacer les mots de passe, ce qui rend l'authentification plus pratique pour les utilisateurs. Toutefois, en raison de leur coût, les scanners d'empreintes digitales capacitifs ont été limitées à des téléphones haut de gamme.

BioWatch - La montre qui reconnaît les veines

Biowatch 1Le BioWatch est une montre suisse biométrique qui reconnait le reconnaissance du réseau veineux.

Ce système de lecture des veines est adaptable sur le bracelet d'une montre.

Il devient donc un lecteur biométrique personnel.

Les applications possible pour ce produit sont très vastes.

Six chercheurs de l'Institut de recherche Idiap, dans le canton de Valais, en Suisse, ont développé une montre biométrique.

Cette montre peut se connecter via bluetooth à un autre équipement pour lequel elle servira de système de contrôle d'accès.

 

Paiement mobile via le Cloud

Quatre grandes banques françaises expérimentent  le paiement mobile via le Cloud en partenariat avec Visa

BNP Paribas, Groupe BPCE, la Banque Postale, Société Générale, Visa Europe France et Worldline annoncent aujourd’hui, en avant-première en France, le lancement de l’expérimentation d’une solution reposant sur la technologie HCE (Host Card Emulation) pour réaliser des paiements mobile sans contact. Simple d’utilisation, cette solution de paiement avec un mobile Android est testée par ces quatre banques.

Securite des paiements

De la génération de code aléatoire à la biométrie vocale, une vaste palette de nouvelles technologies et de services renforce la protection des paiements électroniques, jusque sur les mobiles. Où sont les réelles avancées ?

Le paiement électronique continue de se développer sous diverses formes, et notamment sur les smartphones, depuis deux à trois ans. La sécurité reste une préoccupation majeure pour les opérateurs - banques, plateformes d'e-commerce et détaillants.

Ainsi, se pose une question récurrente, qui commence à être résolue : comment sécuriser un paiement électronique dans un parcours d'achat multicanal ? Cela arrive plus souvent qu'on le croit : le client est à la fois en ligne sur le Web et sur le point de vente.

Selon Forrester Research, « 54% des achats seront réalisés à partir d'un mobile en 2018 et 85% des utilisateurs de smartphones ont déjà expérimenté des application de commerce mobile en magasin. » Il devient donc crucial de verrouiller les différents dispositifs capables d'effectuer de telles opérations croisées.

La biométrie du français id3 Technologies au service des notaires Colombiens

LES NOTAIRES LES PLUS HIGH TECH EN AMERIQUE DU SUD SONT COLOMBIENS

Bogotá, Le 2 février 2015 la signature d'un accord autorisant la mise en œuvre du projet d'identification biométrique et d'authentification en ligne couronnait de succès une aventure commencée 2 ans plus tôt.

En 2012 l'union des notaires colombien (UCNC) faisait part à la sté id3 de son souhait d'identifier formellement les citoyens colombiens faisant appel à ses services afin d'éviter l'usurpation d'identité et les actes frauduleux.

Une visite des dirigeants de l'UCNC au siège social d'id3 Technologies à Grenoble permettra aux porteurs du projet de valider les compétences de la PME iséroise et de découvrir le dynamisme de la région lors d'une réception à la CCI de Grenoble, organisée par son président M Jean Velay.

Par la suite, la mise en place d'un accord entre le registre national de l'état civil (RNEC) l'UCNC , Certicamara et id3 Technologies autorisera l'utilisation de la base de données biographique et biométrique officielle du pays afin d'effectuer une comparaison en ligne des données biométriques du citoyen requérant les services de l'UCNC avec celles stockées sur le serveur.

Carte bancaire du future

La carte bancaire est l’objet de fraudes sur internet, mais aussi au distributeur automatique de billets. Véritable cible de la cybercriminalité, l’industrie financière tente de contrer ce fléau en déployant des technologies de sécurité des transactions plus avancées. Est-ce la fin de notre carte bancaire telle que nous la connaissons?

Qualcomm Sense ID 3D

Un nouveau système de reconnaissance d'empreintes digitales, nommé Sense ID 3D par ultrason.

Qualcomm lance le Snapdragon Sense ID 3D Fingerprint, un capteur d'empreinte basée sur une technologie à base d'ultra son qui permet de pénétrer les différentes couches de peau afin d'améliorer la détection 3D jusqu'aux stries et pores.

Ce moyen de réaliser une capture du doigt de l'utilisateur permettrait de placer le capteur derrière une plaque de verre, de saphir, derrière une coque en plastique et même derrière certains métaux. On peut imaginer un capteur d'empreintes qui fonctionne au travers d'une coque de smartphone.

Cette nouvelle technologie fonctionnerait même si l'utilisateur a les doigts mouillés, couverts de crème hydratante ou encore de sueur. Les capteurs de type TouchID, qui équipent les iPhone, notamment, ne peuvent pas en dire autant.

Une nouvelle application du réseau veineux

L'institut de recherche Idiap et l'Université des Sciences Appliquées et Arts de Suisse occidentale ont élaboré conjointement un prototype de capteur de réseau veineux de doigt mobile pour des applications biométriques portables ou embarqués.

La plupart des technologies de capture du réseau veineux doigt sont basées sur une technique de transmission de la lumière dans le proche infrarouge (NIR), tandis que le prototype développé est basé sur une technique de réflexion en utilisant une configuration innovante de l'éclairage NIR.

Ce travail a été financé conjointement par le BEAT européenne du 7e PC de projet, le projet HES-SO VERA et le Swiss Center for Biometrics Research and Testing.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2018 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.