Border Security Conference & Exhibition
Biometrics for Government and Law Enforcement
Security & Counter Terror Expo
Global Iris Recognition Summit
Identity Management Symposium
Connect:ID 2018
Border Management & Technologies Summit 2018
Airport Security Summit
Money 20/20 - Europe
SDW 2018 - Security Document World
OFSEC - Oman Fire, Safety and Security Exhibition
Security Document Summit

Articles d'actualités sur la biométrie

Pour vous tenir informer des nouveautés et tendances du marché de la biométrie. Nouvelles technologie, nouvelles applications...

Le paiement biométrique bientôt possible dans le système CB

CBLe Groupement des Cartes Bancaires CB évalue actuellement le principe de la biométrie appliquée au paiement et devrait d’ici la fin de cette année octroyer un agrément au standard d’authentification forte défini par Natural Security Alliance pour autoriser son utilisation dans le système CB.

La méthode d’authentification définie par Natural Security Alliance a pour objectif de simplifier et sécuriser les paiements. Il suffira pour le porteur de poser son doigt sur un lecteur biométrique, chez un commerçant ou sur un distributeur automatique de billets, pour valider un paiement ou un retrait d’argent.

Top 5 de la biométrie vocale - Tendances en 2014

La Conférence de la biométrie vocale (Voice Biometrics Conference) hébergée par Opus Research a réuni les principaux fournisseurs, partenaires et clients du monde entier à San Francisco les 14 et 15 mai 2014 pour discuter de l'avenir de l'industrie. La Biométrie vocale a atteint un point de basculement en termes d'adoption.

Les présentations par US Bank et Banco Santander Mexico ont mis en évidence la façon dont les grandes institutions utilisent la biométrie vocale pour offrir des expériences d'authentification hautement sécurisés et pratiques.

Explorons 5 grandes tendances de la biométrie vocale que nous avons appris lors de la conférence pour vous fournir une compréhension de l'endroit où l'industrie se dirige.

La reconnaissance faciale dans notre quotidien

Grâce à leur photo, les enquêteurs viennent de mettre un nom sur un voleur de chèques porteur d'un faux passeport et sur une cambrioleuse aux multiples alias. Deux cas récemment élucidés grâce au système de traitement des antécédents judiciaires (TAJ), fusion des fichiers Stic de la police et Judex de la gendarmerie.

Quixter crée le paiement biométrique

Sur le campus de l’université Lund, en Suède, plus besoin de carte bancaire ni de cash pour effectuer ses achats. Il suffit de placer la paume de sa main sur un support relié à un scanner, et le tour est joué. Cette innovation technologique est la réalisation d’une startup suédoise, Quixter, créée en 2012 par un étudiant ingénieur, Fredrik Leifland.

Le jeune homme faisait un jour la queue à une caisse de supermarché. Il prit conscience alors de la complexité du processus de paiement et se demanda comment le simplifier. Et c’est là que lui vint cette idée. Chaque individu possède en effet un dessin de veines unique dans la paume de sa main, ce qui permet une identification sécurisée. Il suffit de relier ce dessin à un compte : la main suffit pour payer.

Sésame Touch - Porte-clé biométrique connectable

L'authentification à distance devient un enjeu stratégique pour Internet. La jeune pousse Sesame Touch espère proposer dans un an un porte-clé connectable à tous objets communicants (ordinateurs, téléphones...). Il suffira d'y poser le pouce pour abolir mots de passe ou codes identifiants. Et consommer enfin sans contraintes...

Que les « shopping addicts» et les frénétiques de la grande conso se rassurent, ils vont bientôt pouvoir acheter en toute liberté défoulatoire. Terminés les freins à l'achat que sont encore les codes et mots de passe oubliés, les sites pirates ou bidons, les sites sécurisés qui en font trop. Grâce à Sésame Touch, start-up créée à Croix, on achètera tout sur le pouce sur Internet, tout devenant « rapide et hyper sécurisé ».

Une nouvelle technique pour les empreintes digitales

3778408_ecdaec0dae_o

Reconnaissons-le : la vulgarisation scientifique en général et ce blog en particulier ne s'intéressent qu'assez peu aux avancées dans le domaine de la chimie (qui souffre, comme me l'a un jour expliqué un chimiste, de sa complexité mais aussi de devoir porter le même nom que l'industrie à laquelle elle a donné naissance). C'est évidemment un tort car il y a, dans le travail des molécules et de la matière une ingéniosité et des ressources fascinantes. Ainsi en va-t-il d'une étude sud-coréenne publiée le 29 avril par Nature Communications.

Les empreintes digitales, des preuves pas si fiables que ça pour la police scientifique ?

Rechercher d'éventuelles empreintes digitales est l'une des premières choses que font les enquêteurs sur une scène de crime. Mais un rapport récemment publié par un organisme britannique affirme que les empreintes ne sont pas de si bonnes preuves que ça.

Et si les empreintes digitales n'étaient pas aussi uniques qu'on ne le pense ? Au niveau de leurs extrémités, nos doigts sont parcourus de fins plis et de crêtes formant ce qu'on appelle des dermatoglyphes. Ce sont ces dessins que l'on aperçoit quand on appose son empreinte digitale quelque part. Mais d'une personne à l'autre, ces dessins vont être très variables, leur donnant un caractère quasiment unique.

Une loi pour limiter la biométrie

Un groupe de sénateurs socialistes a déposé une proposition de loi afin de restreindre l'usage des techniques biométriques "à une stricte nécessité de sécurité".

On assiste depuis quelques années au développement exponentiel de l'usage des données biométriques, en particulier pour contrôler l'accès à des services ou à des locaux professionnels, commerciaux, scolaires ou de loisirs.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2018 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.