Border Security Conference & Exhibition
Biometrics for Government and Law Enforcement
Security & Counter Terror Expo
Global Iris Recognition Summit
Identity Management Symposium
Connect:ID 2018
Border Management & Technologies Summit 2018
Airport Security Summit
Money 20/20 - Europe
SDW 2018 - Security Document World
OFSEC - Oman Fire, Safety and Security Exhibition
Security Document Summit

Articles d'actualités sur la biométrie

Pour vous tenir informer des nouveautés et tendances du marché de la biométrie. Nouvelles technologie, nouvelles applications...

Thales et Gemalto créent un leader mondial de la sécurité digitale

ThalesGemalto
  • Offre au prix de 51€ par action, représentant une prime de 57% sur le cours de clôture du 8 décembre 2017.
  • Offre intégralement en numéraire, unanimement recommandée par le Conseil d’administration de Gemalto et unanimement approuvée par le Conseil d’administration de Thales.
  • Création d’un leader mondial du marché en croissance rapide de la sécurité digitale, accompagnant les clients les plus exigeants dans leur transformation digitale.
  • Rapprochement des actifs digitaux de Thales au sein de Gemalto, qui deviendra l’activité mondiale du groupe dans la sécurité digitale.

Scanner d'empreinte sous l'écran d'abord chez Vivo

Le fabricant chinois serait la première firme à intégrer le capteur d'empreintes digitales de Synaptics dans l'un de ses smartphones, en 2018.

Samsung ne sera finalement pas le premier fabricant à intégrer dans un smartphone un capteur d'empreintes digitales capable de fonctionner directement sous un écran Oled, et non plus au dos de l'appareil ou sur un bouton de la face avant. Certains sites web spécialisés ont fait le nom du géant sud-coréen lorsque Synaptics a annoncé cette semaine avoir commencé la production de masse d'un nouveau capteur biométrique Clear ID. Ce dernier est censé équiper l'appareil mobile d'un gros producteur du «top 5» mondial, en 2018.

Chine : une nouvelle technologie détectera les émotions humaines par caméra

Une société chinoise a annoncé avoir développé une technologie capable de détecter de manière efficace les émotions humaines, même grâce aux appareils photos des téléphones portables.

La technologie, la première du genre en Chine, peut détecter et analyser les émotions humaines sur les vidéos ou les images capturées par un appareil photo, selon un communiqué fourni par le Groupe de Technologie électronique de Chine.

"Les données faciales humaines, collectées par les caméras dotées de certains logiciels, seront transférées à un serveur et analysées par un algorithme", a expliqué la société dans un communiqué. "La technologie est capable de lire le rythme cardiaque d'une personne en analysant le changement de couleurs dans certaines zones du visage humain".

Cette technologie est basée sur le développement de la technologie de la reconnaissance faciale et l'expansion des bases de données.

A présent, le logiciel de reconnaissance faciale de la société a réussi à reconnaître plus de 98,23% des 500.000 visages humains testés jusqu'à présent, a annoncé la société. Le taux d'exactitude a atteint 99,5% quand le logiciel a été utilisé pour identifier certains traits faciaux et les a comparés avec différents visages.

Source : http://french.china.org.cn

Shanghai, la reconnaissance faciale à l'affût des conducteurs sans permis

Intercepter les gens conduisant sans permis valide était une tâche ardue pour la police de la circulation chinoise, mais à Shanghai, des systèmes de haute technologie se sont révélés efficaces dans le traitement des infractions de ce genre.

Environ 835 conducteurs ont été détectés et pénalisés pour conduite d'un véhicule sans permis valide depuis le lancement d'une campagne de régulation de la circulation à l'échelle municipale en 2016, a annoncé mardi la police de la circulation de Shanghai.

Selon la police, un cocktail de reconnaissance faciale, de mégadonnées et d'autres solutions de haute technologie l'ont aidée à identifier les conducteurs sans permis.

La reconnaissance faciale cherche le bon profil

En une seconde, un système de reconnaissance faciale est capable d’identifier un visage parmi 36 millions. En théorie...

Le procédé mis au point par Hitachi Kokusai Electric pourrait intéresser de nombreux pays dans leur lutte contre le terrorisme. À partir d’une photo ou d’images prises par une caméra de vidéosurveillance, il serait capable d’identifier en temps réel une personne parmi 36 millions !

Shanghai : la reconnaissance faciale et vocale bientôt mise en service dans le métro

Le 5 décembre, une employée essaie d’acheter un billet de métro grâce à la technologie de reconnaissance vocale au siège du Shentong Metro Group, à Shanghai. Ce jour-là, le groupe Shentong Metro, le groupe Alibaba et Ant Financial ont annoncé avoir conclu un accord de coopération stratégique, dans le cadre duquel plusieurs technologies développées par Alibaba, comme la reconnaissance vocale pour l’achat de billets, la reconnaissance faciale pour l’entrée dans le métro et l’analyse intelligente des passagers seront bientôt mises en service dans le métro de Shanghai.

Source : http://french.china.org.cn

Les Français toujours sceptiques vis à vis des méthodes d’identification biométriques

De plus en plus de services proposent la possibilité de se connecter via un système d’authentification biométrique comme le scan oculaire ou la reconnaissance faciale. Une nouvelle enquête menée par GMX CaraMail, fournisseur européen de messagerie électronique et de services cloud, révèle que les Français sont toujours méfiants quant à la biométrie. « Le sondage a révélé que les méthodes de connexions biométriques sont encore loin de devenir populaires. En effet, 59% des Français préfèrent les mots de passe à la biométrie » déclare Jan Oetjen, CEO de GMX CaraMail.

Cette réticence est due à de nombreuses raisons. 59% des Français ne souhaitent pas que les entreprises enregistrent et utilisent leurs données personnelles. 40% craignent ne plus être capable d’accéder à leurs comptes en ligne suite à un dysfonctionnement. Ils sont 39% à craindre que les pirates puissent passer les méthodes d’authentification biométrique et se connecter à leurs comptes en ligne.

MEPhI - Authentification ininterrompue

Une équipe de l'Institut des systèmes intellectuels cybernétiques du MEPhI (Institut d'ingénierie physique de Moscou) de l'Université nationale de recherche nucléaire a élaboré un système d'authentification ininterrompue des utilisateurs d'appareils mobiles basé sur la biométrie comportementale.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2018 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.