Border Security Conference & Exhibition
Biometrics for Government and Law Enforcement
Security & Counter Terror Expo
Global Iris Recognition Summit
Identity Management Symposium
Connect:ID 2018
Border Management & Technologies Summit 2018
Airport Security Summit
Money 20/20 - Europe
SDW 2018 - Security Document World
OFSEC - Oman Fire, Safety and Security Exhibition
Security Document Summit

Articles d'actualités sur la biométrie

Pour vous tenir informer des nouveautés et tendances du marché de la biométrie. Nouvelles technologie, nouvelles applications...

Iris et reconnaissance faciale

La nouvelle solution InSight One de Tascent

Tascent a annoncé une nouvelle solution d'authentification biométrique. Appelé InSight One, c'est un appareil compact basé sur l'iris et la reconnaissance faciale.

Iris et biométrie faciale, la nouvelle solution InSight One de Tascent supporte une interface LCD et LED et des ports USB et Ethernet, le dispositif est conçu pour une intégration facile dans les configurations de bureau et de kiosques, avec différentes options de couleur.

Il peut numériser un sujet de 20 à 40 pouces de distance, la capture de la biométrie du visage et de l'iris en seulement deux secondes.

NIST - Nouvelle évaluation des algorithmes de reconnaissance de visage

Le NIST lance une nouvelle évaluation des algorithmes de reconnaissance de visage

La nouvelle activité sera menée dans le cadre du test FRVT (Face Recognition Vendor Test). La dernière FRVT a eu lieu en 2014.

Contrairement aux années précédentes, la nouvelle FRVT sera menée sur une base continue.

Comme cela est détaillé ici, cela signifie que l'évaluation restera ouverte indéfiniment de telle sorte que les développeurs peuvent soumettre leurs algorithmes au NIST chaque fois qu'ils sont prêts, mais pas plus fréquemment que 120 jours.

United Biometrics sécurise les transactions

Cette startup propose une solution qui authentifie les auteurs de transactions en exploitant les capteurs biométriques embarqués sur des smartphones, tablettes, PC, etc. De quoi sécuriser les virements financiers et le patrimoine industriel des entreprises. United Biometrics bénéficie d'ailleurs du soutien financier de Total et fait partie des partenaires mondiaux d'IBM.

Depuis l'iPhone 5S, les terminaux d'Apple intègrent tous un lecteur d'empreintes biométriques. © TCA-Innov24

Biométrie dans une voiture sur trois en 2025

Mesure du pouls, reconnaissance gestuelle ou vocale, contrôle de l’iris et de l’empreinte digitale… en 2025 un véhicule sur trois sera équipé de capteurs biométriques d’après une récente étude.

La voiture de demain sera probablement électrique, partagée et autonome. Mais aussi envahie de capteurs biométriques. D’après une récente étude du cabinet de conseil Frost & Sullivan : en 2025, une voiture sur trois en sera équipée. C’est le rapprochement entre des entreprises spécialisées dans les wearables dans le domaine de la santé et des fabricants de composants automobiles qui annoncerait l’arrivée de la biométrie dans les véhicules du futur.

Biométrie -  Le marché des élections en Guinée

Actualisation des fichiers électoraux, fourniture des cartes d’électeur et des papiers d’identité... À chaque appel d’offres, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à soumissionner.

C’est mercredi 30 novembre qu’un comité technique paritaire devait être mis en place en Guinée en vue de la sélection d’une nouvelle entreprise de biométrie. Celle-ci sera chargée de réaliser un audit du fichier électoral national et de formuler ses recommandations avant le 31 mai 2017. Il s’agira de la quatrième entreprise en six ans à se voir confier la préparation d’une échéance électorale.

Analyse comportementale des utilisateurs

Chaque être humain est différent. C’est en s’appuyant sur les différences de modèles comportementaux que la sécurité informatique entend désormais détecter de manière efficace et en temps réel les activités criminelles provenant de l’intérieur de l’entreprise.

Des profils utilisateurs basés sur leur empreinte digitale numérique

Grâce à l’empreinte digitale numérique que les utilisateurs laissent derrière eux lorsqu’ils se connectent sur un réseau ou lorsqu’ils accèdent à des fichiers ou systèmes, il est désormais possible de créer un profil très précis de chaque individu. Ce profil représente le comportement « normal » de l’individu et son analyse instantanée et continue va permettre d’identifier en temps réel tout comportement « anormal ». Comportement qui aurait auparavant rapidement disparu sous le radar des outils de détection installés.

A l’heure où les entreprises doivent trouver des moyens plus efficaces pour se protéger des menaces internes à leur propre organisation, l’analyse comportementale des utilisateurs apporte une solution inespérée. Selon une étude que nous avons menée, 70% des RSSI considèrent en effet que la menace interne représente le plus de risques pour leur entreprise (vs les cyber-attaques venant de l’extérieur de l’entreprise).

La reconnaissance comportementale

Fini la reconnaissance faciale et digitale, la reconnaissance comportementale promet plus de sécurité et de facilité.

Dans les grandes entreprises, beaucoup de systèmes de protection biométrique se basent sur la reconnaissance digitale ou faciale. Deux systèmes loin d’être sans failles. Il y a quelques années, Jan Krisller, un hacker allemand a pu démontrer ô combien il était facile de dupliquer l’iris d’Angela Merkel grâce à des photographies en haute définition. Même procédé pour copier des empreintes digitales. Bonne nouvelle, la reconnaissance comportementale fait son chemin.

Scan 3D du visage avec Photomaton

Alors qu’il dispose de 20 000 machines en France, le groupe présente une machine capable de scanner un visage en 3D afin d’améliorer la fiabilité de l’identification dans certains cas. Explications.

Nous sommes tous passés un jour ou l'autre dans une de ces machines pour nous faire tirer le portrait. Et bientôt ce portrait pourrait être un scan 3D de votre visage ! C’est en tout cas un prototype d'appareil qui est présenté sur le salon Trustech à Cannes, qui se déroule actuellement. Pour le moment, Photomaton (filiale française du groupe anglais Photo-Me) ne fait des démonstrations qu’à titre expérimental. En revanche, le champ d’applications possible est relativement vaste.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2018 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.