Empreintes digitales - Forme de la main - Visage - Iris - Rétine - Réseau veineux - Analyse comportementale - Voix - Signature dynamique - Frappe au clavier - Démarche ...

Articles d'actualités sur la biométrie

Pour vous tenir informer des nouveautés et tendances du marché de la biométrie. Nouvelles technologie, nouvelles applications...

Japan Display invente un capteur biométrique double usage

Développé avec l’université de Tokyo, le nouveau capteur de Japan Display (JDI) n’a pas grand chose à voir avec un écran de smartphone. Il s’agit d’un capteur très fin (15 micromètres, soit 0,015 millimètre) capable de mesurer des données biométriques comme les empreintes digitales et les veines des doigts, mais aussi les ondes de pouls. Un capteur « deux en un » qui pourrait se retrouver dans les systèmes d’authentification les plus sécurisés.

Toute la biométrie dans un capteur

Pour résumer, il existe deux types de capteurs d’images biométriques : le plus commun relève les informations des empreintes digitales, l’autre se base sur la mesure des ondes de pouls, qui servent en médecine pour évaluer la santé cardiovasculaire. Certaines balances connectées intègrent d’ailleurs ce genre de capteur.

JDI est parvenu à combiner ces deux capteurs en un seul, qui est suffisamment fin et discret pour être intégré dans toutes sortes d’appareils. Le fabricant explique que son capteur peut être utilisé pour empêcher les impostures d’identification, en combinant le relevé biométrique d’une empreinte digitale et un second signal biométrique comme l’onde de pouls.

Après avoir mis au point ce nouveau capteur, Japan Display va pouvoir penser à le produire en volumes et surtout, à trouver des clients. Les constructeurs de smartphones seront-ils intéressés par une telle technologie ?

Source : https://www.journaldugeek.com

Sécurité physique - Les tendances 2020

Reconnaissance faciale, IA, cybersécurité…, Genetec nous livre ses prévisions des tendances et problématiques qui seront celles de la sécurité physique pour l’année qui commence.

« Même si on en parle de plus en plus, l’intelligence artificielle est loin d’être une réalité pour tous. Bien que les machines progressent à grands pas, elles ne sont pas capables de penser ou d’agir comme des humains, explique Cyrille Becker, directeur général Europe de Genetec. En revanche, elles sont vraiment douées pour passer au peigne fin une énorme quantité de données et fournir des informations plus approfondies afin d’aider les êtres humains à prendre des décisions plus éclairées, plus rapidement et plus efficacement ». Avant de poursuivre : « En 2020, nous pouvons nous attendre à ce que le machine learning continue à faire d’énormes progrès dans le secteur de la sécurité, aidant les villes et les forces de l’ordre à déployer leurs ressources physiques plus efficacement en fonction des prévisions de criminalité. Le machine learning sera également déterminant pour aider les systèmes de reconnaissance automatique de plaques d’immatriculation à devenir meilleurs que jamais dans la lecture des caractères, le rejet des lectures erronées, la reconnaissance de l’origine d’une plaque d’immatriculation, etc. »

Biométrie - Craquement des os

Des chercheurs sud-coréens ont inventé un dispositif d’authentification basé sur la bioacoustique. Cette technologie qui exploite la musicalité des corps cible l’écho sonore des os pour reconnaître une personne. Un système déjà fiable à 97%...

La signature sonore des os, par exemple leur craquement, pourraient bien un jour nous servir à déverrouiller un smartphone. © Unsplash
La signature sonore des os, par exemple leur craquement, pourraient bien un jour nous servir à déverrouiller un smartphone. © Unsplash

Une simple photo pour déjouer un système de reconnaissance faciale, copier une empreinte avec de la colle pour berner un lecteur digital… clairement, certains dispositifs biométriques installés pour déverrouiller les smartphones ont trouvé leurs limites. Or, depuis peu, des chercheurs sud-coréens de l’Institut de recherche en électronique et télécommunications (ETRI) à Daejeon ont développé une technologie capable d’authentifier une personne au bruit que font ses os. Plus complexe, basée sur un plus grand nombre de critères biométriques comme la taille des os, leur poids, leur structure ou encore la rigidité des articulations, cette solution pourrait atteindre selon ses créateurs, un taux de précision de 97%, rapporte le magazine IEEE Spectrum.

Classement de l'usage de la biométrie par pays

50 pays classés selon la façon dont ils collectent les données biométriques et ce qu'ils en font

50 pays classés selon la façon dont ils collectent les données biométriques et ce qu'ils en font

Des photos de passeport à l'accès aux comptes bancaires avec empreintes digitales, l'utilisation de la biométrie croît à un rythme exponentiel. Et bien que l'utilisation de votre empreinte digitale puisse être plus facile que de taper un mot de passe, jusqu'où est-il trop loin en ce qui concerne l'utilisation biométrique, et qu'advient-il de vos données biométriques une fois qu'elles sont collectées, en particulier lorsque les gouvernements sont concernés ?

Reconnaissance des expressions faciales

Fujitsu développe une technologie de reconnaissance des expressions faciales basée sur l'IA pour détecter avec précision les modifications subtiles de l'expression.

La figure 1 montre la relation entre AU et l'expression du visage.
La figure 1 montre la relation entre AU et l'expression du visage.

Fujitsu Laboratories, Ltd. et Fujitsu Laboratories of America, Inc. ont annoncé aujourd'hui le développement d'une technologie de reconnaissance de l'expression faciale chez l'IA permettant de détecter les modifications subtiles de l'expression faciale avec un degré élevé de précision. La nouvelle technologie a été mise au point en collaboration avec l’école d’informatique de l’Université Carnegie Mellon.

Reconnaissance faciale - Droits fondamentaux en Europe

Les entreprises privées et les autorités publiques du monde entier utilisent de plus en plus les technologies de reconnaissance faciale. Plusieurs États membres de l'UE envisagent, ou testent leur utilisation par les forces de l'ordre.

Biométrie du visage Controversée aux USA

Controverse sur la surveillance mais pas sur l'authentification

Il y a quelques années à peine, le type de technologie biométrique le plus connu des consommateurs quotidiens était probablement la reconnaissance d'empreintes digitales, grâce à l'explosion des capteurs d'empreintes digitales sur une large gamme de smartphones. Mais aujourd’hui, une autre modalité est à l’œuvre: la reconnaissance faciale.

Une grande partie de la popularité de cette modalité revient à Apple, qui est passé de son emblématique système de numérisation d’empreintes digitales Touch ID à un système basé sur la reconnaissance faciale 3D dans tous les modèles d’iPhone. Face ID a été bien accueilli par les consommateurs, ce qui a incité un certain nombre d'autres marques de smartphones à fournir leurs propres systèmes d'authentification basés sur le visage, ce qui a permis de familiariser un grand nombre de consommateurs avec cette technologie.

Dans le même temps, on peut attribuer à une autre grande entreprise de technologie, Amazon, l’avènement de la technologie de reconnaissance faciale sous un angle différent. Ce qu'Apple a fait pour l'authentification basée sur le visage, Amazon l'a fait pour la surveillance basée sur le visage.

La reconnaissance faciale, l’un des thèmes de réflexion du futur livre blanc sur la sécurité intérieure

Interrogé par la députée Marie Brenier (LR), Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Intérieur, a annoncé hier que la reconnaissance faciale sera l’un « des thèmes de la réflexion qui s’ouvre dans le cadre du futur livre blanc sur la sécurité intérieure ».

Formation conseil en biométrie

Biometrie-Online.Net vous propose des actions de
Formation - Conseil sur mesure en intra.

Ces sessions permettent aux participants d'acquérir les bases de la biométrie, afin de comprendre les solutions biométriques mises en œuvre dans leur secteur d’activité.

Formation Conseil Biométrie Biométrique

À l’issue des actions de Formation - Conseil, les participants seront capables de :

  • Connaître le contexte, le marché, les enjeux, la place de la biométrie dans la sécurité et la gestion des identités.
  • Comprendre le fonctionnement des technologies biométriques, terminologie, avantages et limites.
  • Appliquer la règlementation.
  • Lister les problématiques du déploiement, propre à chaque type d’application.

Lire la suite

Le réseau social de la biométrie

Vous avez un intérêt pour la biométrie.

Vous pouvez adhérer au groupe « Biometrics Network & Forum » sur Linkedin.Plus

de 10 000 membres, des utilisateurs finaux, des fournisseurs, des chercheurs vous attendent.

En tant que membre du groupe, vous pouvez lire et soumettre des articles sur la biométrie, nouveaux produits, emplois, nouvelles de l'industrie et des événements.

Cliquez ici pour rejoindre le groupe.

LinkedIn 648x200

Il y a également des sous-groupes par modalité.

 

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.