Empreintes digitales - Forme de la main - Visage - Iris - Rétine - Réseau veineux - Analyse comportementale - Voix - Signature dynamique - Frappe au clavier - Démarche ...

Biométrie - Craquement des os

Des chercheurs sud-coréens ont inventé un dispositif d’authentification basé sur la bioacoustique. Cette technologie qui exploite la musicalité des corps cible l’écho sonore des os pour reconnaître une personne. Un système déjà fiable à 97%...

La signature sonore des os, par exemple leur craquement, pourraient bien un jour nous servir à déverrouiller un smartphone. © Unsplash
La signature sonore des os, par exemple leur craquement, pourraient bien un jour nous servir à déverrouiller un smartphone. © Unsplash

Une simple photo pour déjouer un système de reconnaissance faciale, copier une empreinte avec de la colle pour berner un lecteur digital… clairement, certains dispositifs biométriques installés pour déverrouiller les smartphones ont trouvé leurs limites. Or, depuis peu, des chercheurs sud-coréens de l’Institut de recherche en électronique et télécommunications (ETRI) à Daejeon ont développé une technologie capable d’authentifier une personne au bruit que font ses os. Plus complexe, basée sur un plus grand nombre de critères biométriques comme la taille des os, leur poids, leur structure ou encore la rigidité des articulations, cette solution pourrait atteindre selon ses créateurs, un taux de précision de 97%, rapporte le magazine IEEE Spectrum.

Toute la particularité de cette nouvelle méthode réside dans le fait qu’elle se base sur la bioacoustique, c’est-à-dire l’analyse de l’écho sonore de certaines parties de notre corps. En l’occurrence nos os. « Nous pouvons voir notre corps comme un instrument de musique qui a une forme et une composition de matériaux uniques, évoque Joo Yong Sim, l’un des chercheurs de l’équipe de l’ETRI dans une étude parue dans IEEE Transactions on Cybernetics. Notre technologie évalue ces traits de notre corps en faisant vibrer une certaine partie du corps – par exemple une main – et en entendant le son qui se propage lorsque nous modifions la fréquence. »

La biométrie faciale trop facile à usurper

Outre l’élégance de cette idée, il s’agit d’ajouter un niveau de sécurité supérieur aux systèmes d’authentification classiques qui, selon les scientifiques coréens, sont lacunaires. « Dans la biométrie actuelle – comme la reconnaissance des empreintes digitales, de l’iris et du visage – on peut faire de fausses copies à des fins d’usurpation d’identité parce qu’elles reposent sur les caractéristiques structurelles de l’image acquise. Une fois un modèle volé, il peut donc constituer une menace permanente d’usurpation d’identité », estime Joo Yong Sim.

L’écho sonore des os considéré comme le plus stable

D’où l’intérêt d’une analyse de l’écho sonore du corps, difficile à répliquer : « Nous avons été très surpris de constater que le spectre bioacoustique des individus se maintient bien dans le temps […]. Nos résultats suggèrent que les signatures bioacoustiques reflètent davantage des caractéristiques anatomiques que des changements dans la concentration d’eau, température du corps ou concentration de biomolécules dans le sang qui changent d’un jour à l’autre. » Comprenons que les chercheurs ont choisi de travailler avec l’écho sonore des os car leur signature bioacoustique s’avère plus stable que d’autres parties.

Vers une implémentation dans les smartphones ? 

Pour l’heure, les chercheurs ont déjà mis au point un prototype capable de reconnaître une personne avec une fiabilité à 97%. Pour obtenir une technologie industrialisable, qui pourrait s’imposer comme une réelle alternative à la reconnaissance faciale 3D ou au lecteur d’empreintes, les chercheurs devront ajouter des capteurs supplémentaires qui en amélioreraient la précision.

Source : https://www.infoprotection.fr

Formation conseil en biométrie

Biometrie-Online.Net vous propose des actions de
Formation - Conseil sur mesure en intra.

Ces sessions permettent aux participants d'acquérir les bases de la biométrie, afin de comprendre les solutions biométriques mises en œuvre dans leur secteur d’activité.

Formation Conseil Biométrie Biométrique

À l’issue des actions de Formation - Conseil, les participants seront capables de :

  • Connaître le contexte, le marché, les enjeux, la place de la biométrie dans la sécurité et la gestion des identités.
  • Comprendre le fonctionnement des technologies biométriques, terminologie, avantages et limites.
  • Appliquer la règlementation.
  • Lister les problématiques du déploiement, propre à chaque type d’application.

Lire la suite

Le réseau social de la biométrie

Vous avez un intérêt pour la biométrie.

Vous pouvez adhérer au groupe « Biometrics Network & Forum » sur Linkedin.Plus

de 10 000 membres, des utilisateurs finaux, des fournisseurs, des chercheurs vous attendent.

En tant que membre du groupe, vous pouvez lire et soumettre des articles sur la biométrie, nouveaux produits, emplois, nouvelles de l'industrie et des événements.

Cliquez ici pour rejoindre le groupe.

LinkedIn 648x200

Il y a également des sous-groupes par modalité.

 

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.