Empreintes digitales - Forme de la main - Visage - Iris - Rétine - Réseau veineux - Analyse comportementale - Voix - Signature dynamique - Frappe au clavier - Démarche ...

Pourquoi la biométrie devrait-elle donner un coup de pouce à la carte bancaire ?

La carte bancaire biométrique apparaît sur le marché français depuis un an © BNP Paribas

Pour payer sans contact au-delà de 50 €, deux banques proposent la vérification des empreintes digitales sur leurs cartes.

La crise sanitaire aura accéléré le succès du paiement sans contact. Les Français sont désormais les principaux utilisateurs de ce système en Europe, selon les professionnels du secteur.

Mais un plafond subsiste. Au-delà 50 €, le propriétaire de la carte bancaire doit saisir son code à quatre chiffres. Pour tenter de réduire les obstacles à la rapidité du sans contact, plusieurs banques (BNP Paribas et Crédit Agricole) commencent à proposer des cartes dotées d’un capteur d’empreintes digitales. La technologie biométrique, logée dans l’épaisseur de la carte, est signée de l’entreprise française Thalès.

Concurrencer les Gafam a un prix

Après avoir enregistré, en agence, les lignes de son doigt, le détenteur du sésame peut régler ses achats sans code. Peu importent les montants, il doit simplement apposer le pouce sur la carte bancaire pour autoriser la transaction.

La technologie n’est pas révolutionnaire. Les smartphones d’Apple, Google ou Android permettent déjà de payer par vérification des empreintes digitales, depuis plusieurs années. Mais la carte biométrique doit contrer cette incursion des Gafam dans les systèmes de paiement. La transaction via mobile progresse, mais reste très marginale avec 3,5 % des opérations. Avec la biométrie, la carte bancaire restera le mode de payement préféré, assure Catherine Boidin, responsable des moyens de paiement clients particuliers, chez BNP Paribas.

Mais, contrairement aux solutions intégrées des Gafam, la technologie disponible auprès des banques a un coût, répercuté sur le client. Elle n’est pas accessible pour les cartes les moins chères. Il faut souscrire à une carte premium et ajouter un supplément annuel d’une vingtaine d’euros. Mais la technologie a vocation à être étendue, promet-on du côté des banques.

Source : https://nantes.maville.com

Formation conseil en biométrie

Biometrie-Online.Net vous propose des actions de
Formation - Conseil sur mesure en intra.

Ces sessions permettent aux participants d'acquérir les bases de la biométrie, afin de comprendre les solutions biométriques mises en œuvre dans leur secteur d’activité.

Formation Conseil Biométrie Biométrique

À l’issue des actions de Formation - Conseil, les participants seront capables de :

  • Connaître le contexte, le marché, les enjeux, la place de la biométrie dans la sécurité et la gestion des identités.
  • Comprendre le fonctionnement des technologies biométriques, terminologie, avantages et limites.
  • Appliquer la règlementation.
  • Lister les problématiques du déploiement, propre à chaque type d’application.

Lire la suite

Le réseau social de la biométrie

Vous avez un intérêt pour la biométrie.

Vous pouvez adhérer au groupe « Biometrics Network & Forum » sur Linkedin.Plus

de 10 000 membres, des utilisateurs finaux, des fournisseurs, des chercheurs vous attendent.

En tant que membre du groupe, vous pouvez lire et soumettre des articles sur la biométrie, nouveaux produits, emplois, nouvelles de l'industrie et des événements.

Cliquez ici pour rejoindre le groupe.

LinkedIn 648x200

Il y a également des sous-groupes par modalité.

 

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.