Biometrics in Banking and Payment - Amsterdam
Border Security Conference & Exhibition
Connect:ID 2018
SDW 2018 - Security Document World

Articles d'actualités

United Biometrics sécurise les transactions

Cette startup propose une solution qui authentifie les auteurs de transactions en exploitant les capteurs biométriques embarqués sur des smartphones, tablettes, PC, etc. De quoi sécuriser les virements financiers et le patrimoine industriel des entreprises. United Biometrics bénéficie d'ailleurs du soutien financier de Total et fait partie des partenaires mondiaux d'IBM.

Depuis l'iPhone 5S, les terminaux d'Apple intègrent tous un lecteur d'empreintes biométriques. © TCA-Innov24

Biométrie dans une voiture sur trois en 2025

Mesure du pouls, reconnaissance gestuelle ou vocale, contrôle de l’iris et de l’empreinte digitale… en 2025 un véhicule sur trois sera équipé de capteurs biométriques d’après une récente étude.

La voiture de demain sera probablement électrique, partagée et autonome. Mais aussi envahie de capteurs biométriques. D’après une récente étude du cabinet de conseil Frost & Sullivan : en 2025, une voiture sur trois en sera équipée. C’est le rapprochement entre des entreprises spécialisées dans les wearables dans le domaine de la santé et des fabricants de composants automobiles qui annoncerait l’arrivée de la biométrie dans les véhicules du futur.

Biométrie -  Le marché des élections en Guinée

Actualisation des fichiers électoraux, fourniture des cartes d’électeur et des papiers d’identité... À chaque appel d’offres, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à soumissionner.

C’est mercredi 30 novembre qu’un comité technique paritaire devait être mis en place en Guinée en vue de la sélection d’une nouvelle entreprise de biométrie. Celle-ci sera chargée de réaliser un audit du fichier électoral national et de formuler ses recommandations avant le 31 mai 2017. Il s’agira de la quatrième entreprise en six ans à se voir confier la préparation d’une échéance électorale.

La reconnaissance comportementale

Fini la reconnaissance faciale et digitale, la reconnaissance comportementale promet plus de sécurité et de facilité.

Dans les grandes entreprises, beaucoup de systèmes de protection biométrique se basent sur la reconnaissance digitale ou faciale. Deux systèmes loin d’être sans failles. Il y a quelques années, Jan Krisller, un hacker allemand a pu démontrer ô combien il était facile de dupliquer l’iris d’Angela Merkel grâce à des photographies en haute définition. Même procédé pour copier des empreintes digitales. Bonne nouvelle, la reconnaissance comportementale fait son chemin.

Scan 3D du visage avec Photomaton

Alors qu’il dispose de 20 000 machines en France, le groupe présente une machine capable de scanner un visage en 3D afin d’améliorer la fiabilité de l’identification dans certains cas. Explications.

Nous sommes tous passés un jour ou l'autre dans une de ces machines pour nous faire tirer le portrait. Et bientôt ce portrait pourrait être un scan 3D de votre visage ! C’est en tout cas un prototype d'appareil qui est présenté sur le salon Trustech à Cannes, qui se déroule actuellement. Pour le moment, Photomaton (filiale française du groupe anglais Photo-Me) ne fait des démonstrations qu’à titre expérimental. En revanche, le champ d’applications possible est relativement vaste.

L'AFIS le plus rapide du monde

CANNES, France, November 29, 2016

Près d'un milliard de comparaisons par seconde avec le système automatisé d'identification des empreintes digitales (AFIS) à haute vitesse de DERMALOG

Le principal fournisseur de biométrie allemand présente le système automatisé d'identification des empreintes digitales le plus rapide au monde - DERMALOG AFIS. Comme l'a confirmé l'organisme de tests SGS-TÜV Saar, le logiciel permet de traiter près d'un milliard de comparaisons par secondes.

Les états freinent l'usage de la biométrie

Alors que les consommateurs l’acceptent

Les fabricants d’appareils numériques intègrent de plus en plus de de systèmes de contrôle biométrique, que ce soit des capteurs d’empreintes digitales ou même un scanner d’iris. L’usage de la biométrie représente-t-elle une révolution ? Pas si sûr. Ces lancements et son acceptation par les consommateurs sont révélateurs d’une nouvelle façon de percevoir et d’adopter des technologies qui suscitaient traditionnellement des réticences voire des craintes.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.