Connect:ID 2017
Security & Counter Terror Expo 2017
China Lock 2017
China Safe 2017
Border Management and Technologies Summit
Secure Identification 2017
Biometrics in Banking & Financial Services
SDW 2017
INTERPOL World 2017
Forensic Research and Technology
Security Document Summit

Dessin du réseau veineux

 

hitachi-vein_2Le motif des veines du doigt ou de la paume de la main sert de critère d'authentification des personnes.

 

La différenciation biométrique par la reconnaissance des veines du doigt ou de la main est un procédé déjà très répandu au Japon, où toutes les grandes banques proposent à leurs clients de remplacer ainsi la saisie du code secret de leur carte pour effectuer des opérations auprès des automates bancaires. Outre Hitachi, le groupe nippon Fujitsu commercialise aussi son propre système (basé sur les veines de la paume de la main) et le géant de l'électronique grand public japonais Sony vient aussi de présenter également une nouvelle technique.

 

hitachi-vein_1Ce type de moyen biométrique est bien entendu utilisé pour gérér des accès dans des lieux protégés et pour remplacer les mots de passe permettant de se connecter à un réseau ou d'autoriser une imprimante à sortir les documents uniquement en présence de celui qui en a lancé l'impression. Ce sont là des applications basiques. Mais les fabricants ne s'arrêtent pas ici: des lecteurs d'image vasculaire, il en mettent aussi sur les distributeurs automatiques de boissons ou les casiers pour les personnels d'entreprise et les consignes publiques. Pour sûr, c'est simple et rapide: on met ses affaires à l'intérieur, on ferme la porte, sélectionne le numéro du casier sur l'écran tactile général, on pose son doigt sur le lecteur, et c'est fermé. Avec un doigt en guise de clef, on ne risque pas la perte accidentelle ni l'oubli (ce qui est souvent le cas avec un mot de passe).

 

 

Cette technique biométrique est aussi commercialisée en Europe, Hitachi ayant l'ambition de faire-valoir sa fiabilité supérieure à celle des empreintes digitales. Le groupe nippon a d'ailleurs signé en début d'année un accord en ce sens avec la société française Sagem Sécurité (groupe Safran), laquelle prévoit de développer des dispositifs d'authentification personnelle "multimodaux", c'est-à-dire s'appuyant en même temps sur deux modes de vérification des traits différenciateurs des personnes.

 

fujitsu réseau veineuxfujitsu réseau  veineuxFujitsu a également développé une technologie de reconnaissance du réseau veineux. Le système d’authentification biométrique des veines de la paume de la main. Cette technologie, fonctionne même lorsque la main est en mouvement, elle ne demande qu’une milliseconde pour capturer l’image de la paume. ’utilisateur n’aura qu’à passer sa main au dessus d’un capteur.

   
   
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.