Biometrics in Banking and Payment - Amsterdam
Border Security Conference & Exhibition
Connect:ID 2018
SDW 2018 - Security Document World

Articles d'actualités

L'identité numérique comme facteur d'inclusion sociale

La Banque Mondiale, via de nouvelles solutions technologiques, entend donner une identité officielle au milliard d'individus qui n'en ont pas.

Plus d'un milliard de personnes à travers le monde ne peuvent prouver leur identité auprès d'aucune administration. Et si ce nombre est deux fois moins important qu'en 2015, cela représente toujours un individu sur sept dont l'existence n'est enregistrée nulle part : pas d'acte de naissance, d'état civil ou d'autre pièce d'identité officielle. Près de la moitié de ces « invisibles » vivent en Afrique Subsaharienne. L'Asie en concentre également une part importante. La Banque Mondiale entend y remédier grâce au numérique : Identification For Development (ID4D) est un programme de réintégration de cette partie de la population. L'objectif est de lui permettre d'accéder à des services tels que l'éducation, l'emploi, le droit, la santé ou même la finance. Car qui dit absence d'identité officielle dit aussi, par exemple, impossibilité d'ouvrir un compte bancaire ou d'obtenir un crédit. Les technologies d'enregistrement des données biométriques sont une des solutions possibles. Au Pakistan, l'identité biométrique garantit notamment l'émancipation des femmes, en leur permettant de recevoir directement les transferts en espèces et d'en disposer librement. Au Nigeria, le numéro national d'identité donne accès à  une « smartcard » qui fait également office de carte bancaire. Avec un conseil de neuf experts et plus de 500 millions de dollars déjà investis en faveur des pays africains, ID4D veut donner à chacun une identité légale d'ici 2030 et avancer dans la voie de la réalisation des 17 objectifs de développement durable énoncés par l'Organisation des Nations Unies.

Source : https://atelier.bnpparibas/fr Rédigé par Marie-Eléonore Noiré

 

Rallye des technologies biométriques 2018

Reconnaissance de visage / iris à haut débit.

Votre processus biométrique peut-il répondre aux besoins d'opérations à haut débit ?

Le Rallye des technologies biométriques 2018 invite l'industrie et les universités à développer des prototypes de reconnaissance de visages ou de visages / iris pour relever le défi de l'identification des voyageurs dans un environnement de sécurité à haut débit utilisant un système sans pilote. Les systèmes seront évalués en utilisant divers tests à grande échelle avec des volontaires.

Tous les groupes de l'industrie ayant une expérience démontrée dans la biométrie faciale et éventuellement iris peuvent participer à ce Rallye Biométrique Technologique. Les soumissions réussies feront la démonstration de leurs systèmes biométriques intégrés capables de respecter et de dépasser les paramètres de performance et les exigences de sécurité.

Pour en savoir plus: http://mdtf.org/rally/

Samsung - Capteur d'empreintes sensible à la pression

La société a déposé une demande de brevet pour la mise en œuvre d'un capteur d'empreintes digitales sensible à la pression sur l'écran.

Selon le rapport, le brevet est appelé "Dispositif électronique pour soutenir la vérification des empreintes digitales et la méthode d'exploitation".

La combinaison du capteur d'empreintes digitales avec un capteur sensible à la pression lui permet de faire la distinction entre les effleurements d'écran «normaux» et une action spécifique pour utiliser le capteur d'empreintes digitales.

La culture actuelle des appareils phares de Samsung, à savoir le Galaxy S8, le Galaxy S8 + et le Note 8 ne dispose que d'un bouton d'accueil sensible à la pression derrière l'écran.

Ming Chi-Kuo de KGI Securities a déclaré que le Galaxy Note 9 sera le premier smartphone de la société sud-coréenne à intégrer un capteur d'empreintes digitales intégré à l'écran. Il ajoute également que BeyondEyes et Samsung LSI sont les deux fournisseurs, et que les deux ont déjà envoyé des échantillons de pièces à Samsung Electronics.

Apple avait initialement prévu de lancer l'iPhone X avec un capteur d'empreintes digitales sous-affichage. Cependant, la société a plutôt décidé de renoncer entièrement à TouchID en faveur de sa technologie FaceID.

Nouvelles solutions Cogent d'identification biométrique

  • Six mois seulement après l'acquisition de 3M Cogent, Gemalto propose une évolution majeure de ses produits

  • La nouvelle version du système CABIS (Cogent Automated Biometric Identification System, ou système d'identification biométrique automatisé Cogent) prend en charge les recherches d'identité multimodales : reconnaissance des empreintes digitales, des empreintes palmaires, du visage et de l'iris

  • Le nouveau système CABIS Core Cloud accélérera le déploiement de services de biométrie pour  les forces de l'ordre et autres agences gouvernementales

NIST nouvelle évaluation des technologies de reconnaissance faciale.

Le National Institute of Standards and Technology (NIST) a lancé une nouvelle évaluation majeure des technologies de reconnaissance faciale.

Le FRVT 2018 mesurera les progrès dans la précision et la vitesse des algorithmes d'identification de reconnaissance de visage un-à-plusieurs, à la recherche de galeries enrôlées contenant au moins 107 identités.

"Compte tenu de la révolution des technologies de reconnaissance faciale au cours des cinq dernières années, nous cherchons à capturer potentiellement de grandes avancées dans la performance pour, principalement, l'application de la technologie aux images de portraits coopératifs" Patrick Grother, informaticien spécialisé en biométrie à au NIST.

L'évaluation utilisera principalement des images portrait normalisées, et quantifiera la façon dont l'exactitude dépend des données démographiques propres au sujet et des facteurs de qualité spécifiques à l'image.

Le premier brouillon de l'API C ++ pour l'évaluation FRVT 1: N 2018 est maintenant en ligne. Le document, qui décrit également les objectifs et le concept, peut être consulté par le public. Veuillez soumettre vos suggestions, commentaires et questions à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. avant le 15 novembre 2017.

Londres votre visage sera votre ticket de métro

La société en charge des tickets de transport à Londres réfléchit à un système de reconnaissance faciale et d'analyse des veines des mains pour valider son trajet. Une solution qui permettrait de fluidifier le trafic, surchargé dans la capitale anglaise, mais qui n'est pas sans poser question quant à l'utilisation de ces données ultra-sensible.

Cubic Transportation Systems

L’OIM et le Biometrics Institute coopèrent sur l’utilisation responsable et efficace des données biométriques

L’OIM, l’organisme des Nations Unies chargé des migrations, et le Biometrics Institute ont signé un mémorandum d’accord qui officialise la collaboration sur les priorités communes en matière d’utilisation responsable de la biométrie dans le domaine de la gestion des migrations.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.