Biometrics in Banking and Payment - Amsterdam
Border Security Conference & Exhibition
Connect:ID 2018
SDW 2018 - Security Document World

Articles d'actualités

Coppernic - Terminal mobile pour le contrôle des personnes et des documents

Baptisé C-One e-ID, ce terminal intègre un grand nombre de technologies, de quoi en faire l'un des terminaux les plus complets du marché. En effet, il sert aussi bien au contrôle des titres de transport, à la lecture décentralisée de badges de contrôle d'accès qu'au contrôle des documents d'identité biométriques.

Biométrie vocale

Dans toute l’Europe, les technologies d’authentification biométrique suscitent un fort engouement. Le marché mondial des solutions biométriques devrait atteindre 44,2 milliards de dollars en 2021, alors qu’il ne pesait que 7 milliards de dollars en 2014. L’utilisation de telles technologies par de grandes entreprises telles que HSBC, Barclays ou TalkTalk participent fortement à leur démocratisation.

Analyse des émotions

La mesure des réponses émotionnelles

Il ne s'agit pas d'identification ou d'authentification des individus mais de l'analyse de leur comportement, principalement dans un objectif d'outils markéting.

Créée en février 2005, iMotions Biometrics‎ a pour mission de fournir les outils technologiques permettant de mesurer et prévoir la réponse émotionnelle de l’individu et du consommateur.

Thales vend ses activités sécurité à l'Imprimerie Nationale

Le groupe Imprimerie Nationale a fourni plus de 23 millions de titres sécurisés en 2015 (Crédits : REUTERS/Charles Platiau)

Thales est entré en négociations exclusives avec le groupe Imprimerie Nationale (100% public) en vue de vendre ses activités de systèmes et de gestion d'identité sécurisée. Cette activité, qui est regroupée au sein de la division de Marc Darmon, directeur général adjoint de Thales, en charge des activités systèmes d'information et de communication sécurisés, n'a pas la taille critique pour affronter un marché en pleine recomposition, avec l'arrivée de nouveaux entrants et la constitution de poids lourds comme Gemalto, Safran I&S/Oberthur, Giesecke & Devrint.

Analyse comportementale des utilisateurs

Chaque être humain est différent. C’est en s’appuyant sur les différences de modèles comportementaux que la sécurité informatique entend désormais détecter de manière efficace et en temps réel les activités criminelles provenant de l’intérieur de l’entreprise.

Des profils utilisateurs basés sur leur empreinte digitale numérique

Grâce à l’empreinte digitale numérique que les utilisateurs laissent derrière eux lorsqu’ils se connectent sur un réseau ou lorsqu’ils accèdent à des fichiers ou systèmes, il est désormais possible de créer un profil très précis de chaque individu. Ce profil représente le comportement « normal » de l’individu et son analyse instantanée et continue va permettre d’identifier en temps réel tout comportement « anormal ». Comportement qui aurait auparavant rapidement disparu sous le radar des outils de détection installés.

A l’heure où les entreprises doivent trouver des moyens plus efficaces pour se protéger des menaces internes à leur propre organisation, l’analyse comportementale des utilisateurs apporte une solution inespérée. Selon une étude que nous avons menée, 70% des RSSI considèrent en effet que la menace interne représente le plus de risques pour leur entreprise (vs les cyber-attaques venant de l’extérieur de l’entreprise).

Regarder une image pour s'identifier

Des chercheurs viennent de mettre au point un nouveau système d’identification qui utilise les ondes cérébrales.

L’équipe de chercheurs de l’Université de Binghamton aux Etats-Unis a réalisé des tests sur une cinquantaine de personnes à l’aide d’un casque encéphalogramme. Ils ont montré à celles-ci 500 mots et images et ont analysé les réponses cérébrales de chaque participant. Il s’est avéré que ces réponses sont propres à chaque personne et qu’un système informatique était ensuite capable, en fonction des différentes ondes cérébrales, de deviner avec 100% de précision qui avait répondu. Parmi les images proposées on pouvait aussi bien retrouver une tranche de pizza, qu’un bateau ou encore une célébrité.

La biométrie contre le vol de données

Alors que les vols de mots de passe atteignent des niveaux records, avec 500 millions de mots de passe Yahoo dans la nature, la biométrie semble s'imposer comme un moyen de les contrer et apporter un peu plus de sécurité.

Y-a-t-il un effet Apple ou une simple appropriation par le grand public ? S’il y a quelques années, la biométrie faisait peur, celle-ci est aujourd'hui bien mieux acceptée par le grand public. Le passeport biométrique déclenchait, il y a dix ans, la polémique. Plus aujourd'hui ! Cet été, Visa publiait une étude réalisée auprès des consommateurs européens. Les deux tiers ont déclaré être prêts à utiliser une identification biométrique pour sécuriser un paiement. Pour les trois quarts des personnes interrogées, une identification à deux facteurs qui allie outil de paiement et biométrie est un bon moyen de sécuriser une transaction.

   
   
feed-image Flux RSS
© Copyright © 2017 - Didier Guillerm - Tous droits réservés

En naviguant sur notre site, vous acceptez que des cookies soient utilisés pour vous proposer des contenus et des services adaptés.